Montréal, capitale mondiale de l’art et de la créativité numériques

Rafael Lozano-Hemmer, «Articulated Intersect, Relational Architecture 18», 2011.  Sur la photo: Triennale québécoise (conservatrice en chef: Marie Fraser), Musée d’art contemporain de Montréal, Montréal, Québec, Canada. Photo par : James Ewing.

par —
Culture Montréal

partager —

Montréal, capitale mondiale de l’art et de la créativité numériques

Les forces vives du milieu lancent une déclaration commune

Rassemblées par la commission Montréal numérique de Culture Montréal, les forces vives du milieu ont lancé ce matin une déclaration commune intitulée Montréal, capitale mondiale de l’art et de la créativité numériques, dans le cadre de l’événement Hub Montréal.

Pour les porte-paroles Mouna Andraos (Daily tous les jours), Sylvain Carle (Real Ventures) et Eva Quintas (Agence Topo), «Le but de notre démarche est d’abord de faire savoir que Montréal fait clairement partie du peloton de tête mondial de l’art et de la créativité numériques.»

«Par ailleurs, il est tout aussi important de signifier que les milieux qui contribuent à cette réputation planétaire en matière d’art et de créativité numériques travailleront plus que jamais ensemble, pour maintenir et étoffer le positionnement global de Montréal», ont ajouté les porte-paroles.

De nombreux acteurs provenant de tous les secteurs de l’art et de la créativité numériques — artistes, designers, entrepreneurs, associations — appuient cette déclaration, qui rappelle aussi le contexte de l’évolution fulgurante du numérique depuis vingt-cinq ans et celle, tout aussi saisissante, de l’art et de la créativité numériques montréalaises.

La démarche en cours vise notamment à corriger le manque de notoriété, tant auprès des décideurs que du grand public, ainsi que l’habitude pour les différents secteurs d’évoluer «en silo».

Parmi les pistes de travail, on note particulièrement l’élaboration d’un plan d’action, qui se dessinera à travers quatre rendez-vous au cours de la prochaine année. On vise également à se doter de moyens de communication pour mieux rejoindre le grand public.

Par ailleurs, alors que, quasi simultanément, la Ville de Montréal et les gouvernements du Québec et du Canada procèdent cette année à l’adoption de politiques et plans d’action en matière de développement culturel, la déclaration indique l’intention de faire avancer des dossiers liés à la culture numérique.

«Montréal annonce son intention de confirmer d’ici 2020 son positionnement comme un des leaders mondiaux de l’art et de la créativité numériques. En nous regroupant, nous disons à la Ville — de même qu’à Québec et Ottawa qui sont directement concernés — que nous partageons cet objectif et que nous serons des partenaires convaincus et mobilisés», a conclu Monsieur Alain Saulnier, coprésident de la commission Montréal numérique, au nom du conseil d’administration de Culture Montréal.

 

Consulter la déclaration

 

Lire le communiqué