LaSalle : questionnaire culture pour les candidats à la mairie

« Placette Côte-des-Neiges »
Photo : Ville de Montréal (Données Québec)

par —
Culture Montréal

partager —

Portrait

LaSalle

Situé dans la partie sud-ouest de l’île, LaSalle compte plus de 76 853 habitants, desquels environ deux citoyens sur cinq sont nés à l’extérieur du Canada. En plus de l’anglais et le français, l’italien, le polonais, le mandarin, l’espagnol, le pendjabi et le grec figurent parmi les langues les plus parlées. L’arrondissement se divise en deux districts électoraux, Sault-Saint-Louis et Cecil-P.-Newman. L’activité commerciale de l’arrondissement s’articule autour du boulevard Newman, de l’avenue Dollard et du Carrefour Angrignon où l’on trouve une variété de boutiques spécialisées, de grandes bannières, de cafés, de soins spécialisés et de restaurants. Il s’agit également d’un important centre industriel. C’est à LaSalle que l’on peut admirer les rapides de Lachine. L’arrondissement compte également de vastes espaces verts, dont les parcs qui longent le canal de Lachine, le canal de l’Aqueduc et le fleuve Saint-Laurent.

LaSalle se trouve au cœur du Pôle touristique des Rapides, un circuit d’attraits touristiques de plus de 15 kilomètres qui allie histoire et loisirs de plein air. L’arrondissement possède plusieurs lieux culturels. La Bibliothèque L’Octogone est dotée d’une mission orientée vers la médiation. Elle fait la promotion de la culture, de l’innovation, de la création et accompagne la formation des citoyens et facilite leur appropriation des nouvelles technologies. De son côté, le Centre culturel et communautaire Henri-Lemieux est un carrefour important de découvertes et d’expériences artistiques, culturelles et sociales qui contribuent à l’amélioration de la qualité de vie de la communauté laSalloise. Grâce à sa salle de théâtre du Grand Sault, sa galerie Les Trois C et à des événements communautaires comme le Marché de Noël, mettant en valeur des artisans locaux, il participe à la vitalité culturelle locale. Le théâtre Desjardins, quant à lui, accueille annuellement 75 000 spectateurs qui viennent assister aux spectacles d’humour, de chanson, de danse, de théâtre, de variété et jeune public. L’arrondissement abrite également d’autre type d’organismes, par exemple Le Centre du Vieux Moulin de LaSalle, un centre communautaire et de bénévolat pour personnes âgées visant à leur offrir des services d’entraide et d’accompagnement, des groupes de soutien, des loisirs, des cours, des ateliers, ainsi que des activités sociales et culturelles.

3 questions aux candidats aux mairies des 19 arrondissements de Montréal

Quel rôle pour la culture dans leurs visions pour leurs arrondissements?

Plus que jamais, les Montréalaises et les Montréalais s’intéressent à leur quartier et aux moyens de l’améliorer, autant qu’à leur ville, à son histoire et à son patrimoine. Sur le plan de la vitalité culturelle des quartiers, les arrondissements jouent un rôle décisif. À cet égard, les élus locaux disposent de leviers et d’outils déterminants pour le développement de l’activité culturelle. À la veille de l’élection municipale, Culture Montréal a donc invité les candidats et candidates aux mairies d’arrondissements à répondre à 3 questions portant sur la réalité et les enjeux culturels de leur arrondissement respectif.

Démarche et méthodologie

Un questionnaire unique élaboré par Culture Montréal a été présenté à tous les candidats aux mairies d’arrondissements afin de leur permettre de partager leur vision pour la culture à la veille des élection municipales. Une méthodologie précise a été élaborée afin d’assurer l’impartialité de la démarche.

Consulter toutes les réponses obtenues dans les 19 arrondissements

Réponses de la mairesse élue
dans l’arrondissement LaSalle

Manon Barbe

Équipe Barbe

Mairesse de l’arrondissement de LaSalle depuis novembre 2001, Manon Barbe a été conseillère municipale de 1995 à 2001. Elle est présidente du Conseil d’agglomération, membre de la Commission sur le schéma d’aménagement et de développement de Montréal, membre de la Commission sur l’inspecteur général et membre de l’Association de bienfaisance et de retraite des policiers et policières de la Ville de Montréal et membre de PME MTL du Grand Sud-Ouest.

Elle a été membre du Comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable des sports et des loisirs et du transport, et a œuvré au sein de conseil d’administration de divers organismes, comme le Centre culturel et communautaire Henri-Lemieux, la fondation de l’Hôpital LaSalle et le jardin d’enfants Topinambour.
Madame Barbe est née à LaSalle, elle est mariée à Claude Barbe et mère de deux enfants.

Quelles sont les forces de votre arrondissement en termes culturels?

Une bibliothèque dynamique qui sera agrandie sous peu afin de répondre encore mieux aux besoins de l’arrondissement.

Deux lieux de diffusion (principaux) importants soutenus par l’arrondissement, soit le Centre culturel et communautaire Henri-Lemieux, petite salle de 162 places ainsi que le Théâtre Desjardins, grande salle de 867 places, proposant ensemble plus de 100 représentations en arts de la scène par saison, toutes disciplines confondues, ainsi que des expositions.

Une programmation estivale accessible à toute la population dans les parcs de l’arrondissement.

Une offre culturelle destinée au public scolaire.

Un plan d’action en médiation culturelle permettant de réunir différents groupes de la communauté dans des projets inclusifs.

Plusieurs organismes engagés dispensant une offre intéressante en loisirs culturels.

Quels sont les défis auxquels votre arrondissement fait face?

Beaucoup de communautés culturelles différentes vivent à LaSalle.

Le développement des publics et la création d’habitudes de fréquentation.

Le rajeunissement et la mise aux normes de certains de nos équipements.

Selon vous, quelles doivent être les priorités d’un plan d’action en culture dans votre arrondissement pour les quatre prochaines années?

Développer le potentiel de nos différents lieux culturels, afin de créer des pôles ou quartiers culturels. Améliorer la visibilité de l’offre de service culturelle de l’arrondissement et positionner ses lieux culturels comme des lieux vivants, ouverts et dynamiques.

Développer un plan de médiation culturelle afin de développer de nouveaux publics, créer des rencontres entre les citoyens et l’art, donner le goût à la culture et développer une relève particulièrement chez les jeunes.

Maximiser le potentiel de nos différents lieux culturels en développant autour d’eux de véritables pôles, quartiers culturels.

Agrandissement de la bibliothèque.

Élections municipales 2017

Réponses des autres candidats à la mairie d’arrondissement

Kathy Landry

Kathy Landry

Projet Montréal
Monique Vallée

Monique Vallée

Équipe Denis Coderre pour Montréal