Causerie virtuelle — Face à la crise de la commémoration en art public, quelles solutions envisager ?

Sommes-nous en train de vivre une crise profonde de la commémoration ?

À la suite de la mort de George Floyd, l’Amérique du Nord et l’Europe sont traversées par une nouvelle vague de contestation de la mémoire dans l’espace public. Motivée par le combat contre le racisme, les violences policières et les inégalités plus généralement, la contestation se cristallise autour des monuments et statues représentant des figures controversées d’un passé, souvent considéré comme homogène et figé.

À Montréal, la statue de John A. Macdonald est finalement renversée par des manifestants, épilogue chaotique de plusieurs années de polémique. Trois acteurs se retrouvent au centre de ces conflits mémoriels qui peuvent déboucher sur la destruction ou le retrait d’œuvres jugées offensantes : la société civile, le politique, mais aussi l’artiste, trop souvent oublié dans le débat sur la commémoration.

Le mercredi 14 octobre 2020
11 h à midi

Cet événement sera virtuel.

Le lien pour y accéder vous sera envoyé le jour de l’événement.

La causerie est ouverte à tous et gratuite.

Quelle forme doit revêtir la mémoire dans l’espace public ? Comment l’artiste doit-il appréhender aujourd’hui la question mémorielle ?

À l’occasion de cette causerie, Analays Alvarez Hernandez et Marie-Blanche Fourcade de la Commission permanente de l’art public dévoileront des pistes de solutions identifiées lors du forum du 7 octobre 2019 « Entre raison et tension : l’art public à l’épreuve de la commémoration corrigée ».

Une discussion suivra avec deux invitées, Cécilia Bracmort : artiste, commissaire d’exposition et travailleuse culturelle et Hannah Claus : artiste, commissaire occasionnelle et professeure à l’Université Concordia aux département des arts visuels

Louise Déry, coprésidente de la commission art public, sera l’animatrice de cette causerie.

Synthèse

Afin de bien vous préparer pour la causerie, veuillez prendre connaissance de la synthèse préparée suite au forum intitulé « Entre raison et tension : l’art public à l’épreuve de la commémoration corrigée ».

 Lire le document synthèse