La série qui outille

— Culture et relations gouvernementales : quelles stratégies adopter?

Souvent, le manque de temps et de ressources, de même que la méconnaissance du fonctionnement des institutions, affectent la manière avec laquelle les organismes culturels interagissent avec les partenaires gouvernementaux. Ces derniers constituent pourtant des acteurs stratégiques incontournables avec lesquels il convient de tisser des liens, puisque les décisions qu’ils prennent ont un impact direct sur le devenir des organismes culturels.

Mais comment s’y prendre? Quelle place accorder aux relations gouvernementales lorsque l’on gère un organisme de création ou de diffusion? Quelle stratégie mettre en œuvre? Quels interlocuteurs faut-il cibler? Qui doit s’en occuper?

Ce séminaire, premier événement de cette nouvelle série, s’adresse aux gestionnaires d’organismes culturels et aux directeurs artistiques qui souhaitent en savoir davantage sur les façons d’interagir et de collaborer avec les acteurs de la décision publique, autrement dit les autorités administratives et politiques, conseils des arts et autres organismes subventionnant les arts et la culture.
Joseph Facal de HEC Montréal prononcera la Conférence d’ouverture, tandis que deux panels formés d’anciens élus et fonctionnaires, ainsi que d’experts du milieu, échangeront sur les meilleures stratégies à utiliser dans vos relations gouvernementales.

Une initiative de

Jeudi 30 janvier 2020
13 h 30 à 16 h 30, suivi par un cocktail
Ouverture des portes : 13 h

HEC Montréal – Auditorium Banque Nationale
(3000, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal)

Voir sur une carte

Membre Culture Montréal : 30 $
Étudiant HEC : 30 $
Régulier : 60 $

Programme

13 h 30
Mot d’ouverture
Culture Montréal, HEC et Caisse de la culture

13 h 40
Conférence d’ouverture
Comment construire une stratégie efficace de relations gouvernementales?
→ Joseph Facal, professeur titulaire — HEC Montréal

14 h 15
Table ronde :
Les relations avec les organismes subventionneurs dont la décision dépend d’un jury de pairs

Comment construire une relation de confiance à long terme avec ces organismes subventionneurs?
Qui est le mieux placé au sein d’un organisme culturel pour développer cette relation ? Pourquoi ?
(Animateur : Xavier Inchauspé)
→ Karla Etienne, interprète et directrice adjointe de la compagnie de danse Nyata Nyata
→ Isabelle Boisclair, directrice générale de la Maison Théâtre
→ Stéphan La Roche, ex-président-directeur général du CALQ et directeur général du Musée de la civilisation

15 h 15
Pause

15 h 30
Table ronde :
Les relations avec les partenaires gouvernementaux dont le processus de décision est administratif ou politique

Comment négocier avec l’appareil administratif et politique?
De quelle manière avoir un impact sur les décisions?
À qui faut-il s’adresser?

(Animateur : Guillaume Sirois)
→ Line Beauchamp, ex-ministre de la Culture et des Communications
→ Jean-Robert Choquet, ex-directeur du Service de la culture de la Ville de Montréal
→ Martine Tremblay, conseillère spéciale en affaires publiques et analyse stratégique chez l’agence TACT Intelligence-Conseil
→ Nassib El-Husseini, directeur général Les 7 doigts de la main

16 h 30
Mot de clôture

16 h 35
Cocktail

Animateurs et panélistes

Line Beauchamp

Consultante stratégique

Line Beauchamp a occupé les fonctions de Déléguée générale du Québec en France, et auprès de la Principauté de Monaco, de 2016 à 2019.

À compter de février 2017, elle a également agi à titre de représentante personnelle du premier ministre du Québec (sherpa) au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Elle occupait auparavant la fonction de représentante du gouvernement du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO de 2014 à 2016. Madame Beauchamp a occupé plusieurs fonctions importantes au sein du gouvernement du Québec, où elle a dirigé plusieurs ministères.

Élue députée en 1998, elle s’est jointe au Conseil des ministres en 2003, à titre de ministre de la Culture et des Communications. Elle a occupé ces fonctions jusqu’en 2007, avant d’être nommée ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs. Elle a été ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, de 2010 à 2012. Elle a en outre occupé, de 2011 à 2012, la fonction de vice-première ministre du Québec.
En 2013, elle est retournée à la pratique privée en tant que conseillère stratégique avant d’être appelée à des responsabilités diplomatiques.

Préalablement à son engagement politique, Madame Beauchamp avait occupé les postes de directrice de l’association de protection des consommateurs Info-Croissance de 1987 à 1991, de directrice générale de la station de radio communautaire francophone de Montréal CIBL-FM de 1991 à 1993 et de directrice générale de Pro-Est, la Société de promotion et de concertation socio-économique de l’Est de l’Île de Montréal, de 1993 à 1998.
Line Beauchamp est décorée du grade de commandeur de l’Ordre de la Pléiade (l’Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie). Elle est titulaire d’un baccalauréat en psychologie de l’Université de Montréal.

Isabelle Boisclair

Directrice générale — Maison Théâtre

Isabelle Boisclair travaille huit ans à titre de réalisatrice au service de l’information de Radio-Canada. Son intérêt marqué pour les arts la mène à réorienter son parcours professionnel. En 2001, elle intègre l’équipe du Théâtre Le Clou à titre de directrice générale. Elle a notamment été membre du conseil d’administration et de plusieurs comités du Conseil québécois du théâtre ainsi que de Théâtres Unis Enfance Jeunesse. En 2015, elle joint l’équipe du Conseil des arts de Montréal comme conseillère en théâtre. Elle retrouve en 2018 le milieu du théâtre pour les jeunes publics en devenant directrice générale de la Maison Théâtre.

Jean-Robert Choquet

Gestionnaire culturel

Jean-Robert Choquet a œuvré au sein du Gouvernement du Québec de 1977-1986, tant au niveau politique qu’administratif.
En 1987, il devient le chef de cabinet du maire de Montréal, M. Jean Doré et occupe cette fonction pendant huit ans.
De 1995 à 2002, il a assuré les fonctions de directeur général de l’Union des artistes. En 2002, il effectue un retour à la Ville de Montréal comme directeur des communications, puis prend la direction du Service de la culture de 2004 à 2016. Durant cette période, il élabore notamment la première politique culturelle de la Ville et s’applique à la mettre en œuvre.
Depuis 2016, M. Choquet est membre du conseil d’administration de Culture Montréal et président du conseil d’administration du Groupe Piknic Électronik.

Nassib El-Husseini

Directeur général — Les 7 doigts de la main

Nassib a été tour à tour conseiller et bénévole auprès d’agences gouvernementales et non gouvernementales.  Après avoir étudié à l’Université Américaine de Beyrouth, il obtient un doctorat en science politique de l’UQAM en 1996.

En 2003, sa route croise celle des 7 Doigts de la main dont il devient rapidement le directeur général.

Nassib est Président du conseil d’administration de CINARS et a été membre du Conseil d’administration du Conseil des arts de Montréal ainsi que du comité organisateur du Canadian Arts Summit 2019. Il siège sur plusieurs conseils d’administration. Nassib a reçu le Prix Reconnaissance de l’UQÀM, le Prix Artistes pour la Paix, le Prix du Gestionnaire Culturel de la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi Marcoux de HEC Montréal et est Chevalier de l’Ordre de Montréal.

Karla Etienne

Interprète et directrice adjointe — Nyata Nyata

Karla Etienne est interprète et directrice adjointe chez Zab Maboungou/Compagnie Danse Nyata Nyata. Elle y coordonne également le Programme de formation artistique dont elle est la première diplômée. Karla est aussi détentrice du DESS en gestion des organismes culturels des HEC.

Elle est appelée régulièrement à faire partie des jurys et comités de réflexion aux Conseil des Arts du Canada et Conseil des Arts et des Lettres du Québec. Elle a été vice-présidente du Conseil d’administration du Regroupement québécois de la danse. Karla est, depuis 2012, membre du Conseil d’administration ainsi que présidente du comité d’évaluation en danse du Conseil des arts de Montréal. Karla est également co-fondatrice et vice-présidente des Conversations philanthropiques en culture.

Joseph Facal (PhD)

Professeur titulaire, Département de management — HEC Montréal

Joseph Facal est professeur titulaire à HEC Montréal. Il détient un doctorat en sociologie de l’Université de Paris-Sorbonne et une maîtrise en sciences politiques de l’Université de Montréal. En plus de ses publications de type universitaire, il écrit une chronique politique dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec. Il fut également collaborateur pour diverses émissions à la télévision et à la radio.

De 1994 à 2003, il fut député à l’Assemblée nationale du Québec. Pendant cette période, il fut notamment Président du Conseil du trésor et Ministre d’État à l’Administration et à la Fonction publique, Ministre des Relations avec les citoyens et de l’Immigration, et Ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes.

Xavier Inchauspe

Codirecteur général — Sibyllines et Orange Noyée

Avocat de formation et docteur en philosophie, Xavier Inchauspé travaille dans le domaine des arts depuis 2005 acceptant différents mandats juridiques, organisationnels ou de production pour des compagnies en théâtre, danse et musique. Depuis six ans, il œuvre principalement pour Sibyllines (Brigitte Haentjens) et Orange Noyée (Mani Soleymanlou), deux compagnies de création qu’il codirige, accompagnant tous les projets artistiques de leur idéation jusqu’à la diffusion. Très actif dans le milieu du théâtre en particulier, il est membre du comité artistique du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, soutient ponctuellement différents créateurs et anime des comités ou préside des assemblées

Stéphan La Roche

Président-directeur général — Musée de la civilisation

Dès son arrivée à la tête du Musée de la civilisation en octobre 2015, Stephan La Roche a misé sur les forces intrinsèques de l’institution tout en laissant une large place aux idées nouvelles et à l’innovation. Cette ouverture d’esprit dotée d’une véritable passion pour la culture caractérise sa personnalité de gestionnaire forgée au fil des défis relevés au cours de sa carrière au sein de plusieurs institutions culturelles dont le ministère de la Culture et des Communications du Québec, la SODEC, le Conseil des arts et des lettres du Québec, la Délégation générale du Québec à Paris et le Palais Montcalm à Québec.

Guillaume Sirois

Professeur adjoint — Université de Montréal

Guillaume Sirois est professeur adjoint au département de sociologie de l’Université de Montréal. Il a obtenu un doctorat en communication de l’Université McGill, une maîtrise en histoire de l’art de l’Université de Montréal et un DESS en gestion d’organismes culturels de HEC Montréal. Spécialiste des milieux artistiques et culturels, il mène des recherches sur les discours, les institutions, les formes d’expertises qui structurent ces milieux. Il s’intéresse particulièrement au monde des arts visuels et à d’autres industries liées à la culture visuelle contemporaine (design, mode, architecture). Ses travaux sont parus dans plusieurs ouvrages collectifs et revues scientifiques.

Martine Tremblay

Conseillère spéciale en affaires publiques et analyse stratégique — Agence TACT Intelligence-Conseil

Madame Tremblay possède une vaste expérience de l’administration publique du Québec, où elle a occupé divers postes, dont ceux de directrice de Cabinet des premiers ministres René Lévesque et Pierre-Marc Johnson, de sous-ministre au ministère de la Culture et des Communications et de sous-ministre au ministère des Relations internationales.

Présidente du conseil d’administration de TV-5 Québec-Canada, elle est actuellement conseillère spéciale au Cabinet Tact Intelligence-Conseil et formatrice associée de l’ÉNAP.

Elle est l’auteur de deux ouvrages, « Derrière les portes closes. René Lévesque et l’exercice du pouvoir (1976-1985) » et « La rébellion tranquille. Une histoire du Bloc québécois (1990-2011) » pour lesquels elle a reçu le Prix de la présidence de l’Assemblée nationale en 2007 et en 2016.