Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension : questionnaire culture pour les candidats à la mairie

par —
Culture Montréal

partager —

Portrait

Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension

L’arrondissement, divisé en quatre districts électoraux, Saint-Michel, François-Perrault, Villeray et Parc-Extension, compte quelque 143 853 habitants, et se classe au deuxième rang des 19 arrondissements montréalais pour la taille de même que pour la densité de sa population. La population immigrante se chiffre à 61 095 personnes et compte pour 43 % de la population totale de l’arrondissement. L’activité économique du quartier est articulée autour de quatre grandes artères commerciales, les rues Jarry, Jean-Talon, Saint-Denis et Papineau. Le secteur Parc-Extension, longtemps reconnu comme le quartier grec de Montréal, se diversifie beaucoup depuis la dernière décennie et compte maintenant une centaine de groupes issus d’autant de communautés culturelles, ainsi qu’une quarantaine de langues maternelles autres que le français et l’anglais. Le caractère multiculturel de l’arrondissement lui a forgé une identité propre et constitue un moteur de développement socio-économique. Chaque année, une grande variété d’activités à caractère culturel, social ou sportif se déroulent dans les parcs, les rues et dans les installations de l’arrondissement.

L’arrondissement possède trois bibliothèques, Bibliothèque Parc-Extension, Bibliothèque de Saint-Michel et Bibliothèque Le Prévost, ainsi que deux bibliothèques sur roues, le Vélivre, sillonnant le secteur nord-ouest du quartier de Saint-Michel afin d’aller à la rencontre des jeunes et moins jeunes durant la saison estivale et le Roulivre s’arrêtant chaque semaine dans tous les quartiers de l’arrondissement. L’auditorium Le Prévost est l’une des principales salles de diffusion pour les évènements de la Maison de la culture Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension. On y présente des spectacles de théâtre, de musique, de danse ainsi que du cinéma. Le Complexe environnemental de Saint-Michel, un site qui abritait autrefois la carrière de calcaire Miron, et fut ensuite converti en un gigantesque site d’enfouissement, occupe 192 hectares au cœur de l’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. Il est en voie de devenir le deuxième plus grand espace vert de Montréal, après le parc du Mont-Royal. On y retrouve aussi La Cité des arts et du cirque, qui abrite les installations de la TOHU, un lieu phare de diffusion des arts du cirque et du développement durable, ainsi que celles du Cirque du Soleil, de l’École nationale de cirque et d’En piste. La Cité regroupe plus de 2 000 emplois dans l’arrondissement, élevant l’industrie des arts et du spectacle parmi les secteurs d’activité économique les plus florissants localement. Le parc Jarry est un autre lieu de rassemblement important qui accueille différents festivals et activités culturelles. On y retrouve des installations sportives variées, dont le Stade de tennis Uniprix qui accueille annuellement la Coupe Rogers, un tournoi professionnel de renom.

3 questions aux candidats aux mairies des 19 arrondissements de Montréal

Quel rôle pour la culture dans leurs visions pour leurs arrondissements?

Plus que jamais, les Montréalaises et les Montréalais s’intéressent à leur quartier et aux moyens de l’améliorer, autant qu’à leur ville, à son histoire et à son patrimoine. Sur le plan de la vitalité culturelle des quartiers, les arrondissements jouent un rôle décisif. À cet égard, les élus locaux disposent de leviers et d’outils déterminants pour le développement de l’activité culturelle. À la veille de l’élection municipale, Culture Montréal a donc invité les candidats et candidates aux mairies d’arrondissements à répondre à 3 questions portant sur la réalité et les enjeux culturels de leur arrondissement respectif.

Démarche et méthodologie

Un questionnaire unique élaboré par Culture Montréal a été présenté à tous les candidats aux mairies d’arrondissements afin de leur permettre de partager leur vision pour la culture à la veille des élection municipales. Une méthodologie précise a été élaborée afin d’assurer l’impartialité de la démarche.

Consulter toutes les réponses obtenues dans les 19 arrondissements

Réponses de la mairesse élue
dans l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension

Giuliana Fumagalli

Giuliana Fumagalli est militante syndicale et communautaire et résidente depuis plus de 17 ans dans l’arrondissement. Elle est très active dans son quartier, Parc-Extension, notamment en tant que cofondatrice du Comité des citoyens et membre du C.A. du Comité de logement de Parc-E

Quelles sont les forces de votre arrondissement en termes culturels?

L’arrondissement Villeray-St-Michel-Parc-Extension (VSMPE) se distingue par une diversité ethnoculturelle et linguistique exceptionnelle. Une richesse à partager et à mettre de l’avant!

Ses installations culturelles de grande qualité, telles le Cirque du Soleil, La Tohu, l’École Nationale du Cirque, l’école secondaire Joseph-François Perrault et son programme de musique, le Théâtre Aux Écuries, la Cenne et d’autres encore, en témoignent. Des centres communautaires viennent compléter l’offre culturelle tant en création qu’en diffusion : citons le Patro Le Prévost, l’église Saint-René-Goupil, le Centre William-Hingston, la salle de diffusion de Parc-Extension qui excelle par son programme Hors les murs, sans oublier les réseaux d’artisans dans Villeray et les événements culturels chapeautés par les différentes communautés.

Ces lieux de création bénéficient de l’implication de la communauté locale, des entreprises privées, des organismes à but non lucratifs et des artistes qui habitent l’arrondissement. Les citoyens apprécient ces espaces physiques et humains et nombreux sont ceux qui se les approprient.

Quels sont les défis auxquels votre arrondissement fait face?

Le principal défi est de faire de la culture un pôle d’excellence. Depuis plusieurs années, l’Arrondissement n’a pas développé de vision structurante sur le plan culturel, de sorte à se mettre en phase avec le riche foisonnement de sa

communauté, si diverse. Une administration de Projet Montréal mettra rapidement en place une Table de concertation culturelle afin de réunir tous les agents de développement culturel, des artistes aux institutions et entreprises, afin de procéder à une planification stratégique. L’accessibilité de l’offre culturelle représente un autre enjeu d’importance. Les freins à la fréquentation culturelle sont multiples, du revenu familial à l’aisance linguistique en passant par le manque de sentiment d’appartenance à une offre culturelle non harmonisée. En donnant les moyens aux lieux de diffusion de mieux exprimer les spécificités des milieux de vie plutôt que de s’en tenir à une programmation générique, nous créerons une fierté commune!

Selon vous, quelles doivent être les priorités d’un plan d’action en culture dans votre arrondissement pour les quatre prochaines années?

1) La mise en place d’une table de concertation menant à l’élaboration d’un plan de développement culturel, dans un contexte régional et multiculturel.

2) Il faut poursuivre l’oeuvre du projet défunt Ligne Bleue afin d’attirer la population de Montréal vers les petits lieux de diffusion. On doit aussi y intégrer la riche offre gastronomique comme complément.

3) Concevoir et planifier une ‘Maison des Cultures’ dans le quartier St-Michel, qui s’orienterait sur l’implication des jeunes.

4) Soutenir les démarches de l’école secondaire Joseph-François Perrault pour se doter d’une salle de concert digne de la renommée internationale des élèves du programme musique.

5) Veiller à la pérennisation des installations culturelles existantes dans le but maintenir l’identité riche et complexe du quartier en contribuant à l’enracinement et l’attachement de tous ces habitants.

6) Maintenir les capacités d’achat des bibliothèques, afin de mieux desservir les communautés locales.

Anie Samson

Anie Samson

Équipe Denis Coderre pour Montréal