Saint-Léonard : questionnaire culture pour les candidats à la mairie

par —
Culture Montréal

partager —

Portrait

Saint-Léonard

Fondée en 1886, la Ville de Saint-Léonard a perdu son titre de municipalité en 2002 pour devenir un arrondissement de Montréal. Saint-Léonard compte aujourd’hui 78 305 habitants et se divise en deux districts électoraux : Saint-Léonard Est et Ouest. Il se classe au 2e rang des arrondissements avec la population la plus âgée de Montréal. En effet, si l’on se fie à l’âge médian, on constate une concentration d’aînés plus forte que dans le reste de l’île. Plus de 34 500 habitants du quartier sont immigrants, ce qui représente 46,3% de la population de Saint-Léonard. La rue Jean-Talon Est, située au cœur de l’arrondissement, regroupe plus de 271 commerces et entreprises et contribue au rayonnement culturel et économique du secteur. L’arrondissement de Saint-Léonard se démarque par ses parcs et ses espaces verts, ses installations modernes, son milieu de vie sécuritaire ainsi que ses nombreuses activités.

La bibliothèque de Saint-Léonard possède une salle d’activité ouverte aux jeunes et aux adultes où se tiennent plusieurs activités, notamment des conférences, des causeries et des spectacles. On retrouve également dans le hall de la bibliothèque, la Galerie Port-Maurice qui a pour mandat de diffuser les œuvres d’artistes professionnels et de sensibiliser la population aux différents courants en arts visuels. Les visiteurs sont ainsi invités à comprendre les démarches de création et s’approprier les œuvres. Les pratiques artistiques, professionnelle et amateur, sont aussi mises de l’avant grâce à l’espace mural d’exposition prêté gratuitement par l’arrondissement qui présente des œuvres de dessin, d’estampe, de collage, de photographie et de sculpture en bas-relief. De son côté, le théâtre Mirella et Lino Saputo du centre Leonardo Da Vinci présente des pièces de théâtre, des concerts, des visionnements de films et des conférences. La toute nouvelle scène culturelle du parc Wilfrid-Bastien peut, quant à elle, accueillir tout au long de l’année des spectacles à petit et à grand déploiement, conçus par des artistes professionnels et amateurs. L’arrondissement abrite également un site cavernicole qu’il est possible de découvrir lors de visites animées par des guides-spéléologues.

3 questions aux candidats aux mairies des 19 arrondissements de Montréal

Quel rôle pour la culture dans leurs visions pour leurs arrondissements?

Plus que jamais, les Montréalaises et les Montréalais s’intéressent à leur quartier et aux moyens de l’améliorer, autant qu’à leur ville, à son histoire et à son patrimoine. Sur le plan de la vitalité culturelle des quartiers, les arrondissements jouent un rôle décisif. À cet égard, les élus locaux disposent de leviers et d’outils déterminants pour le développement de l’activité culturelle. À la veille de l’élection municipale, Culture Montréal a donc invité les candidats et candidates aux mairies d’arrondissements à répondre à 3 questions portant sur la réalité et les enjeux culturels de leur arrondissement respectif.

Démarche et méthodologie

Un questionnaire unique élaboré par Culture Montréal a été présenté à tous les candidats aux mairies d’arrondissements afin de leur permettre de partager leur vision pour la culture à la veille des élection municipales. Une méthodologie précise a été élaborée afin d’assurer l’impartialité de la démarche.

Consulter toutes les réponses obtenues dans les 19 arrondissements

Réponses du maire élu
dans l’arrondissement Saint-Léonard

Mandats

  • Président de la commission de la Ville de Montréal sur les transports et les travaux publics

Quelles sont les forces de votre arrondissement en termes culturels? 

Nous avons à Saint-Léonard une bibliothèque qui est l’une des plus fréquentées du réseau montréalais et qui est déjà engagée dans la diversification et la modernisation de ses services.

Notre arrondissement est aussi doté, depuis l’été 2017, d’une nouvelle scène culturelle permanente extérieure, qui nous permet de présenter, dans l’un de nos grands parcs, des spectacles à petit et à grand déploiement, conçus par des artistes professionnels et amateurs, et ce, tout au long de l’année.

La Politique de reconnaissance des organismes à but non lucratif et le programme de soutien au bénévolat que nous avons mis en place nous permettent par ailleurs de soutenir et de développer, plus facilement et plus efficacement, avec nos partenaires, notre offre de services en culture.

Quels sont les défis auxquels votre arrondissement fait face? 

Un de nos principaux défis à Saint-Léonard est de transformer l’actuelle bibliothèque en un nouvel espace culturel, qui inclurait une salle de spectacle, une salle d’exposition de calibre professionnel ainsi que des espaces pour la bibliothèque mieux adaptés à la réalité et aux besoins d’aujourd’hui.

Nous devons aussi adapter notre offre culturelle en fonction des changements sociodémographiques importants et rapides que l’arrondissement vit depuis les dernières années.

Nos installations culturelles sont actuellement situées dans le même pôle central, à proximité de la mairie d’arrondissement, et la barrière physique et psychologique que constitue l’autoroute Métropolitaine nous incite également à développer et à proposer à nos citoyens une offre culturelle de proximité, notamment par la tenue d’événements et d’activités dans nos grands parcs, et plus particulièrement dans le sud de l’arrondissement.

Selon vous, quelles doivent être les priorités d’un plan d’action en culture dans votre arrondissement pour les quatre prochaines années?

L’arrondissement de Saint-Léonard est déjà engagé depuis novembre 2016 dans l’élaboration d’un plan d’action local en culture.

Ce que nous visons dans le cadre de cette démarche, qui a donné lieu à diverses consultations dans le milieu, c’est d’initier et de prendre des actions pour que nous puissions nous doter et nous prévaloir à Saint-Léonard d’une offre culturelle inclusive qui reflétera davantage la population de l’arrondissement, ainsi qu’une offre culturelle de proximité qui favorisera la création de liens sociaux.

Nous voulons aussi, par le déploiement de ce plan d’action, dynamiser le milieu culturel associatif, favoriser la participation citoyenne, et déployer une diversité de moyens adaptés aux clientèles afin de rejoindre un maximum de citoyens.

Julie Caron

Julie Caron

Projet Montréal - Équipe Valérie Plante