Outremont : questionnaire culture pour les candidats à la mairie

par —
Culture Montréal

partager —

Portrait

Outremont

Fondée en 1875, la Ville d’Outremont est devenue un arrondissement de Montréal en 2002. Situé au pied du Mont-Royal, il s’agit essentiellement d’un arrondissement résidentiel et où on trouve de multiples bâtiments et services institutionnels. Une portion du territoire d’Outremont possède le statut d’arrondissement historique et naturel – il est donc reconnu pour son cadre exceptionnel. L’arrondissement compte une population de 25 167 habitants et le français est la langue principale de 70 % des résidents. Outremont compte également une importante communauté juive hassidique. Outremont est divisé en quatre districts électoraux, soit Claude-Ryan, Joseph-Beaubien, Robert-Bourassa et Jeanne-Sauvé. Les principales artères commerciales du secteur sont les rues Laurier, Bernard et Van Horne, où l’on retrouve le plus grand nombre de restaurants, de boutiques et de services de proximité. Plusieurs entreprises spécialisées en nouvelles technologies et en multimédia se sont aussi installées en périphérie de l’avenue Van Horne et dans le secteur Atlantic.

L’arrondissement abrite plusieurs installations culturelles, sportives et de loisirs. La Bibliothèque Robert-Bourassa offre différentes activités pour tous les groupes d’âge. La Galerie d’art d’Outremont, adjacente à la bibliothèque Robert-Bourassa, présente une dizaine d’expositions en art contemporain par année. Le Théâtre Outremont, classé bien culturel par le gouvernement du Québec en 1994, a été, tout au long de son histoire, un cinéma de répertoire et un lieu de spectacles pour les artistes québécois. Géré par un organisme à but non lucratif, la Corporation du Théâtre Outremont, il demeure aujourd’hui un lieu culturel d’envergure qui offre une programmation variée en arts de la scène et en cinéma. Pour sa part, le Centre communautaire intergénérationnel abrite une patinoire, des salles polyvalentes pour activités de loisirs, de sport ou à caractère communautaire, des studios de danse et de musique, des locaux pour les organismes communautaires ainsi qu’un café-rencontre. Le circuit culturel de l’arrondissement comporte aussi deux parcours de randonnée pédestre élaborés en collaboration avec la Société d’histoire d’Outremont qui guident les visiteurs à travers des avenues bordées d’arbres centenaires, un patrimoine architectural unique et des parcs chers aux Outremontais.

3 questions aux candidats aux mairies des 19 arrondissements de Montréal

Quel rôle pour la culture dans leurs visions pour leurs arrondissements?

Plus que jamais, les Montréalaises et les Montréalais s’intéressent à leur quartier et aux moyens de l’améliorer, autant qu’à leur ville, à son histoire et à son patrimoine. Sur le plan de la vitalité culturelle des quartiers, les arrondissements jouent un rôle décisif. À cet égard, les élus locaux disposent de leviers et d’outils déterminants pour le développement de l’activité culturelle. À la veille de l’élection municipale, Culture Montréal a donc invité les candidats et candidates aux mairies d’arrondissements à répondre à 3 questions portant sur la réalité et les enjeux culturels de leur arrondissement respectif.

Démarche et méthodologie

Un questionnaire unique élaboré par Culture Montréal a été présenté à tous les candidats aux mairies d’arrondissements afin de leur permettre de partager leur vision pour la culture à la veille des élection municipales. Une méthodologie précise a été élaborée afin d’assurer l’impartialité de la démarche.

Consulter toutes les réponses obtenues dans les 19 arrondissements

Réponses du maire élu
dans l’arrondissement Outremont

Philippe Tomlinson

Quelles sont les forces de votre arrondissement en termes culturels?

Historiquement, Outremont a toujours mis de l’avant des lieux, des créateurs et une offre culturelle exceptionnelle. Notre arrondissement regorge de citoyens venant du monde artistique et des organismes communautaires spécialisés non seulement dans les arts de la scène, les arts de la marionnette, la danse, les enfants, la musique, mais aussi des activités connexes tels le patinage artistique, la peinture et le scoutisme.

Nous avons la chance d’avoir sur notre territoire des lieux prisés pour la diffusion et l’apprentissage de ces activités culturelles. Notre centre communautaire intergénérationnel, avec ses salles de danse, ses espaces multifonctions et sa patinoire intérieure offrent une large gamme de services culturels. De plus, cette offre est bonifiée par la bibliothèque Robert-Bourassa et ses activités pour tous âges, la Maison des jeunes d’Outremont et sa mission d’aide aux ados, ainsi que nos multiples places publiques avec leur programmation à l’année.

Mais notre plus grande force est celle en développement lors de cette campagne, celle de notre volonté claire de mettre la culture au centre de nos priorités.

Quels sont les défis auxquels votre arrondissement fait face?

Nous devons voir comment la culture peut être ramenée au centre de notre vie communautaire et revoir notre relation administrative et promotionnelle avec nos organismes qui offrent des services et activités. Nous croyons aussi qu’il est possible que nos artistes partagent leurs connaissances avec les autres citoyens dans une forme de médiation culturelle pour faire avancer la culture en général.

La grande dame de la culture outremontaise, le Théâtre d’Outremont, contribue par de multitude concerts, pièces et projections. Mais, nous pouvons aspirer à sortir la culture dans la rue pour la dynamisation de nos artères commerciales, valoriser nos parcs ou promouvoir notre vie de ruelle. La culture est un outil fantastique pour donner un souffle nouveau à notre quartier.

Par exemple, la future Maison Internationale de la marionnette, le projet majeur de lègue du 375e pour Outremont, pourrait devenir un partenaire exemplaire pour la création de nouveaux lieux de diffusion, ainsi que la valorisation des lieux existants.

Selon vous, quelles doivent être les priorités d’un plan d’action en culture dans votre arrondissement pour les quatre prochaines années?

En premier lieu, en collaboration avec nos citoyens et organismes, nous voulons doter l’arrondissement d’un plan d’action concret et réalisable, afin de mieux intégrer la culture dans notre quotidien. Dans le cadre de ce plan, nous avons l’intention de voir à la mise en place d’un fonds dédié uniquement aux activités qui touchent la culture, les loisirs et les sports.

Le futur plan comprendra un volet pour l’organisation d’évènements extérieurs qui lui, sera soutenu par une politique de gestion des évènements dans les parcs et espaces publics, afin de bien guider et soutenir l’organisation et l’encadrement de ces évènements.

Nous voulons aussi revoir la mission du centre communautaire intergénérationnel afin qu’il devienne un véritable lieu communautaire, avec une vision axée sur l’accessibilité et l’ouverture pour tous. Notre centre a tout pour être le cœur de la culture à Outremont et les organismes qui y ont élu domicile devraient être mieux appuyés.

Finalement, notre proximité avec l’Université de Montréal et ses étudiants devra être mieux exploitée pour bonifier notre offre culturelle.

Élections municipales 2017

Réponses des autres candidats à la mairie d’arrondissement

Alexandre Lussier

Alexandre Lussier

Candidat indépendant
Marie Potvin

Marie Potvin

Équipe Denis Coderre pour Montréal