Quartiers culturels

Les arts et la culture comme vecteur de rapprochement et de développement local

Le pouvoir des arts et de la culture comme liant social et instrument d’expression de l’identité collective est une clé du développement culturel de Montréal à l’échelle locale. Dans cette perspective, les quartiers montréalais constituent un véritable dénominateur territorial où se vit et se joue le vivre ensemble.

Notre approche

Une nouvelle étape dans le développement
des quartiers culturels

Quelques années après l’adoption du Plan de mise en œuvre des quartiers culturels en 2013, nous croyons que le temps est venu de franchir une nouvelle étape dans le développement des quartiers culturels.

Il va de soi que les institutions culturelles municipales — bibliothèques, maisons de la culture, centres de loisirs — jouent un rôle névralgique et irremplaçable dans les quartiers, mais cette nouvelle étape concerne leur arrimage avec les « enjeux citoyens » qui relèvent du vivre ensemble et de la compréhension de la vitalité culturelle dans chaque quartier.

Dans nos travaux, nous adoptons une compréhension élargie de la notion d’acteur culturel, afin d’englober la contribution des commerces de proximité, des organismes sociocommunautaires et associations locales engagés dans l’animation artistique et culturelle des milieux de vie. En effet, il nous semble qu’un développement culturel durable des quartiers est possible à condition qu’il soit ancré dans le territoire et donc, contextualisé par la prise en compte des dynamiques, des problématiques et des enjeux vécus dans les quartiers.

« La virée su’l parvis » (CC BY-ND 2.0)
Photo: Arrondissement de Villeray–Saint−Michel–Parc−Extension


Pour un développement culturel
durable des quartiers

L’exemple de différentes grandes villes démontre qu’un développement culturel durable des quartiers se doit d’être toujours contextualisé, c’est-à-dire en arrimage avec la compréhension des territoires, des dynamiques et des populations qui y vivent. D’ailleurs, c’est en prenant en compte tous les acteurs qui contribuent à la vitalité culturelle qu’on peut le mieux accompagner l’émergence de projets novateurs et des phénomènes organiques qui y ont lieu.

Si les quartiers sont le véritable dénominateur territorial où se vit et se joue le « vivre-ensemble », il est donc important de rappeler l’importance d’un développement durable, intelligent et conscient. Partout, le phénomène d’embourgeoisement a des impacts sur l’accessibilité et la participation culturelle aux arts et à la culture des citoyens, mais également sur les conditions de la création artistique et culturelle. C’est donc par la mise en valeur des leviers identitaires et le déploiement d’une vision cohérente avec les réalités vécues par les populations locales, incluant celles des artistes, que le développement culturel se fera de façon pérenne.

La vitalité culturelle est caractérisée par la présence d’artistes, d’organismes, d’actions et d’industries culturelles et créatives contribuant à une offre riche et diversifiée et évoluant en interaction entre elles, ainsi qu’avec d’autres champs d’actions locales. Elle est ancrée dans les milieux de vie et fait appel à une participation proactive de la communauté et des citoyens.

Notre expertise

Portraits, accompagnement et mobilisation

Culture Montréal a collaboré avec des équipes de chercheurs et différents acteurs de la société civile pour développer une grille d’indicateurs. Cet outil d’analyse, d’abord utilisé pour la recherche académique, a fait l’objet d’une appropriation par Culture Montréal et a donné lieu au développement d’une démarche basée sur cinq grands piliers de la vitalité culturelle. Cette approche méthodologique permet à la fois de faire des portraits de la vitalité culturelle dans les quartiers, mais également d’identifier et de mobiliser les différentes personnes et les organismes qui contribuent à la vitalité culturelle des territoires.

Validation scientifique de la démarche

Dans le cadre de son chantier sur les quartiers culturels, Culture Montréal a travaillé en collaboration avec l’équipe de recherche du CRISES (Centre de recherche sur les innovations sociales) de l’UQAM, sous la direction du professeur Juan Luis Klein, et avec l’équipe du TIESS (Territoires innovants en économie sociale et solidaire), sous la coordination de Geneviève Létourneau-Guillon, pour développer une grille d’indicateurs permettant de faire le portrait des acteurs de la vitalité culturelle d’un arrondissement.

En savoir plus

Interventions et publications

26 propositions pour poursuivre le déploiement de Montréal comme métropole culturelle inclusive, créative et durable

En préparation aux élections municipales du 5 novembre 2017,  nous avons présenté 26 propositions à l’attention des partis et candidats en campagne. Le document comprend des idées concrètes, réalisables et mesurables pour le développement culturel dans les quartiers, et ce, notamment dans les propositions 14 à 21.

Mémoire – Projet de Politique de développement culturel 2017-2022 de la Ville de Montréal

Dans son mémoire sur le projet de politique de développement culturel présenté à la Ville de Montréal en mars 2017, Culture Montréal revient notamment sur le chantier transversal « Un vivre ensemble incarné dans les quartiers culturels » aux pages 22 à 37.

Rapports

Rapport final – Vitalité culturelle de l’arrondissement Le Sud-Ouest

Au cours de la dernière année, notre expertise en accompagnement des milieux dans leur développement culturel a été mise à profit pour un projet de l’Arrondissement du Sud-Ouest : réunir les acteurs culturels sur leur territoire, afin de les mobiliser et de faire une mise à jour de l’activité de ce secteur sur son territoire. Le rapport final est maintenant disponible pour consultation.

En savoir plus sur la démarche et les faits saillants du rapport

Sur la photo : l’une des trois rencontres de travail dans l’arrondissement Le Sud-Ouest (décembre 2016 — mars 2017)


Vous avez des questions à propos de notre démarche sur la vitalité culturelle des quartiers? Pour en savoir plus sur l’expertise et les services de Culture Montréal en accompagnement des milieux dans leur développement culturel, communiquez avec Daisy Boustany, directrice du développement stratégique :

T — 514 845-0303, poste 27
daisy.boustany@culturemontreal.ca

Mairies d’arrondissements : quel rôle pour la culture?

Dans le cadre des élections municipales 2017, les maires et candidats à la mairie des 19 arrondissements de Montréal ont répondu au questionnaire de Culture Montréal.

Plus que jamais, les Montréalaises et les Montréalais s’intéressent à leur quartier et aux moyens de l’améliorer, autant qu’à leur ville, à son histoire et à son patrimoine. Dans les quartiers, les exemples d’engagement citoyen sont nombreux, allant du verdissement des carrés d’arbres à celui de l’animation des ruelles, des marchés fermiers à la réutilisation d’espaces ou d’immeubles vacants. La vitalité culturelle dans les quartiers peut concerner à la fois les organismes culturels locaux, les organismes communautaires et sociétés de développement commercial.

Les arrondissements sont également des acteurs de premier plan de cette vitalité culturelle. La plupart des responsabilités en matière de culture relèvent en effet de leur juridiction. Les élus locaux disposent ainsi de leviers et d’outils importants pour le développement de l’activité culturelle. À la veille de l’élection municipale de 2017, Culture Montréal a invité les candidats et candidates aux mairies d’arrondissements à répondre à 3 questions portant sur la réalité et les enjeux culturels de leur arrondissement respectif.

Démarche et méthodologie

Un questionnaire unique élaboré par Culture Montréal a été présenté à tous les candidats aux mairies d’arrondissements afin de leur permettre de partager leur vision pour la culture à la veille des élections municipales. Une méthodologie précise a été élaborée afin d’assurer l’impartialité de la démarche.

Consulter le questionnaire et la méthodologie détaillée