Élections Québec 2018 : Réponses du Parti Québécois


« Festival Musique du bout du monde »
Photo: CHOK 

Élections générales provinciale 2018

Le Parti Québécois répond à
notre questionnaire culture.


Dans le cadre des élections québécoises 2018, les principaux partis en lice ont fait connaitre leur vision pour la culture en répondant au questionnaire préparé par le Réseau des conseils régionaux de la culture du Québec dont fait partie Culture Montréal.

Découvrez les réponses du Parti Québécois (PQ).

01 

Si votre parti forme le prochain gouvernement, vous engagez-vous à respecter les grandes orientations de la politique culturelle Partout la culture et à maintenir ou bonifier le budget annoncé en juin pour son plan d’action?

Le Parti Québécois reconnaît la valeur des consultations effectuées auprès du milieu ayant mené à la Politique culturelle. Un gouvernement du Parti Québécois maintiendra les sommes engagées dans le cadre de celle-ci et propose d’ajouter les éléments suivants :

Offrir un livre québécois à chaque élève, chaque année du primaire.

Créer un passeport culturel de 50 $ pour les élèves de 3e, de 4e et de 5e secondaires.

Simplifier le programme de sorties culturelles pour le rendre plus convivial et efficace afin qu’il réponde mieux aux réalités des enseignants et des travailleurs culturels.

Étendre la politique de prêt d’œuvres d’art du MNBAQ aux écoles, à des fins pédagogiques.

02

L’été a été animé par plusieurs débats notamment sur l’inclusion, la
représentativité de la société québécoise sur les scènes, l’appropriation culturelle et la liberté de création. Tous s’entendent sur la nécessité de poursuivre le dialogue sur ces questions importantes. De quelle façon votre gouvernement compte-t-il s’impliquer dans la poursuite de ce dialogue?

Pour le Parti Québécois, la liberté de créer est un acquis essentiel de nos sociétés.

L’art éclaire, émeut, souvent dérange, parfois choque. L’État a pour rôle de soutenir ses créateurs et leur droit de créer. L’État doit aussi favoriser l’émergence de créateurs qui sont sous-représentés dans la culture québécoise d’aujourd’hui, de la diversité et des nations autochtones.

Sous un gouvernement du Parti Québécois, les organismes subventionnaires québécois continueront à œuvrer pour ces deux objectifs, sans se faire les relayeurs de la rectitude politique ambiante contrairement à ce que fait désormais le Conseil des arts du Canada.

03

Quelles mesures votre parti compte-t-il mettre en place pour assurer une vie culturelle riche et dynamique sur l’ensemble du territoire?

Chaque région possède une vitalité culturelle qui lui est propre, qui contribue à sa richesse, à sa personnalité et à son attractivité, notamment auprès des jeunes et des familles.

Parallèlement, la circulation des œuvres, notamment des spectacles, à travers notre vaste territoire demeure un défi pour les régions plus éloignées.

Un gouvernement du Parti Québécois :

Améliorera le soutien aux tournées, notamment en redirigeant une partie du financement vers les diffuseurs régionaux, afin que leur rôle soit davantage reconnu et leur capacité d’attirer des spectacles, accrue.

Incitera les leaders de chaque région à intégrer la culture dans leur stratégie de développement économique.

04

Il n’est plus à démontrer que les arts et la culture génèrent de multiples
bienfaits sur le développement personnel et collectif des jeunes. Comment votre gouvernement travaillera-t-il à renforcer les liens entre Culture et Éducation afin que les arts et la culture soient présents tout au long du cursus préscolaire et scolaire des jeunes Québécoises et Québécois?

Offrir un meilleur accès à la culture aux familles et aux jeunes, c’est favoriser l’épanouissement des jeunes et agir pour le développement des publics.

Un gouvernement du Parti Québécois offrira un livre québécois à chaque élève, chaque année du primaire. Ainsi, on augmentera le taux de lecture et de littératie chez les jeunes et on ancrera, dès le plus jeune âge et de manière durable, l’intérêt pour les livres.

Afin de donner le goût de la culture d’ici aux jeunes, le Parti Québécois propose de créer un passeport culturel de 50 $ qui serait remis aux élèves de 3e, de 4e et de 5e secondaires.

Un gouvernement du Parti Québécois simplifiera le programme de sorties culturelles scolaires, le rendra plus convivial et efficace afin qu’il réponde mieux aux réalités des enseignants et des travailleurs culturels.

Le Parti Québécois propose d’étendre la politique des prêts d’œuvres d’art du MNBAQ aux écoles, à des fins pédagogiques.

05 

La politique culturelle intègre une stratégie de promotion et de valorisation de la langue française. Au-delà des objectifs de francisation auprès des immigrants, comment votre gouvernement veut-il valoriser le français auprès des jeunes Québécoises et Québécois?

Nous croyons que la promotion et la valorisation de la langue française auprès des jeunes Québécoises et Québécois passe par le goût de la lecture.

C’est pourquoi nous souhaitons offrir un livre québécois à chaque élève, chaque année du primaire. Nous espérons que cette mesure éveillera, chez tous nos enfants, l’intérêt pour la lecture et la langue française.

06 

Comment votre gouvernement compte-t-il accompagner les artistes, les créateurs et les entrepreneurs culturels dans les nouveaux défis de
développement des marchés et de diffusion des contenus culturels amenés par l’essor du numérique?

Les géants américains – Netflix, iTunes, Spotify et autres – contrôlent une proportion gigantesque de la diffusion de contenu numérique et laissent une place infime au contenu québécois. Or, la promotion du contenu québécois et la perception des revenus constituent des enjeux majeurs pour la santé de notre culture.

Un gouvernement du Parti Québécois visera à ce que les sites de vente de contenu numérique, ainsi que ceux qui permettent la diffusion en continu, mettent davantage le contenu québécois en vitrine, par défaut, sur leur page d’accueil. Nous visons une proportion significative de 70 % de créations québécoises et francophones, sans restreindre l’offre ni contraindre le consommateur.

Découvrez les réponses des autres principaux partis politiques