Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce : questionnaire culture pour les candidats à la mairie

« Placette Côte-des-Neiges »
Photo : Ville de Montréal (Données Québec)

par —
Culture Montréal

partager —

Portrait

Côte-des-Neiges
—Notre-Dame-de-Grâce

Situé au pied du mont Royal, l’arrondissement compte une population de 166 520 habitants, soit 10 % de la population totale de la ville, répartie à travers cinq districts électoraux (Darlington, Côte-des-Neiges, Snowdon, Notre-Dame-de-Grâce et Loyola). L’importance de la population immigrante s’illustre par le fait que 76 % des citoyens sont nés à l’étranger ou ont au moins l’un de leurs parents nés à l’extérieur du Canada, principalement aux Philippines, en Chine et au Maroc. Au cœur de Montréal, l’arrondissement se démarque par la concentration d’institutions prestigieuses sur son territoire dont deux universités. Abritant plus de 4000 entreprises, 20 établissements de santé, 50 écoles, 9 artères commerciales, 10 stations de métro, 19 km de voies cyclables et 84 hectares d’espaces verts, Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce est un arrondissement cosmopolite et dynamique.

On retrouve plusieurs lieux culturels au cœur de l’arrondissement, dont quatre bibliothèques : la Bibliothèque de Côte-des-Neiges, la Bibliothèque de Notre-Dame-de-Grâce, la Bibliothèque interculturelle et la Bibliothèque Benny. Cette dernière fait partie du Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce, qui regroupe une salle d’exposition, une terrasse intérieure et une cour extérieure, idéale pour des évènements culturels en plein air, ainsi que la salle de spectacle Iro-Valaskakis-Tembeck d’une capacité de 200 places, conçue spécialement pour des prestations de danse et offrant une programmation multidisciplinaire pour un public de tout âge. La maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce, aménagée dans un ancien poste de police, est membre de la Société des musées et abrite une salle de spectacle et trois salles d’exposition. La maison de la culture Côte-des-Neiges quant à elle comporte une salle de spectacle de 135 sièges et trois salles d’exposition.

3 questions aux candidats aux mairies des 19 arrondissements de Montréal

Quel rôle pour la culture dans leurs visions pour leurs arrondissements?

Plus que jamais, les Montréalaises et les Montréalais s’intéressent à leur quartier et aux moyens de l’améliorer, autant qu’à leur ville, à son histoire et à son patrimoine. Sur le plan de la vitalité culturelle des quartiers, les arrondissements jouent un rôle décisif. À cet égard, les élus locaux disposent de leviers et d’outils déterminants pour le développement de l’activité culturelle. À la veille de l’élection municipale, Culture Montréal a donc invité les candidats et candidates aux mairies d’arrondissements à répondre à 3 questions portant sur la réalité et les enjeux culturels de leur arrondissement respectif.

Démarche et méthodologie

Un questionnaire unique élaboré par Culture Montréal a été présenté à tous les candidats aux mairies d’arrondissements afin de leur permettre de partager leur vision pour la culture à la veille des élection municipales. Une méthodologie précise a été élaborée afin d’assurer l’impartialité de la démarche.

Consulter toutes les réponses obtenues dans les 19 arrondissements

Réponses de la mairesse élue
dans l’arrondissement Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce

Sue Montgomery

Projet Montréal

Sue Montgomery est une journaliste chevronnée, mais aussi une militante très impliquée pour la justice sociale. La réduction des bouchons de circulation et une amélioration de la sécurité routière, les logements de qualité pour tous, ainsi que la protection des espaces verts, font partie des enjeux prioritaires qu’elle souhaite aborder à la mairie. Elle a élevé sa famille dans NDG.

Sue Montgomery is a well-known social justice activist and former experienced reporter with The Montreal Gazette. Reducing traffic jams, improving road safety, improving access to quality housing and protecting green spaces are among the top issues Sue wishes to address as borough mayor. She has raised her family in NDG.

Quelles sont les forces de votre arrondissement en termes culturels?

Je suis fière d’appartenir à une communauté aussi riche, diverse et vivante que celle de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce. Nous sommes chanceux de compter sur le travail extraordinaire de nos organismes locaux pour de nombreux événements communautaires à chaque année. Je pense entre autres à la Maison de la Culture de Côte-des-Neiges, au Porchfest Balconfête ou à la Semaine des Arts de NDG, qui a réussi l’exploit de maintenir ses activités malgré la microrafale du mois d’août.

De plus, nous vivons dans un arrondissement qui compte une grande diversité de langues, de religions, de communautés culturelles, etc. Les nombreuses fêtes qui permettent des échanges entre ces différentes cultures font la richesse de notre communauté.

Quels sont les défis auxquels votre arrondissement fait face?

Malgré le fait que Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce soit l’un des plus grands contributeurs à l’assiette fiscale de la ville de Montréal, nous souffrons d’un sous-financement chronique depuis de nombreuses années. Cela affecte nécessairement la qualité des services, notamment en matière de culture. De nombreux citoyennes et citoyens que je rencontre me partagent leur frustration par rapport aux heures réduites d’ouverture des bibliothèques et des lieux publics. De plus, on me parle des problèmes qui entourent la sélection des livres qui ne reflètent pas la diversité de notre communauté. Enfin, les célébrations du 375e anniversaire de Montréal auraient pu être une occasion en or de faire valoir la richesse culturelle et artistique de CDN NDG. Malheureusement, j’ai l’impression que les initiatives de nos nombreux artistes locaux qui ont participé n’ont pas obtenu la visibilité et le soutien qu’elles méritaient.

Selon vous, quelles doivent être les priorités d’un plan d’action en culture dans votre arrondissement pour les quatre prochaines années?

La priorité d’un plan d’action en culture doit être un réinvestissement public qui tient compte du caractère unique de notre arrondissement. Il faut augmenter les heures d’ouverture des bibliothèques et offrir une sélection de livres intéressante et en plusieurs langues.

De plus, nous devons nous assurer de préserver le patrimoine culturel de notre arrondissement, puis de le réutiliser au service de la communauté. De nombreux résidents ont été déçus de la vente du Théâtre Snowdon, par exemple. Dans le futur, je crois qu’il serait primordial de s’assurer de travailler avec les autres paliers de gouvernement pour conserver ces immeubles qui ont marqué l’histoire de CDN NDG.

Élections municipales 2017

Réponses des autres candidats à la mairie d’arrondissement

Russell Copeman

Russell Copeman

Équipe Denis Coderre pour Montréal
Zaki Ghavitian

Zaki Ghavitian

Coalition Montréal