Culture Montréal / Publications / Press review / PRESS REVIEW – Rendez-vous 2012 Montréal Métropole culturelle – Le maire Tremblay espère l’annonce d’investissements majeurs

Publications

19.10.2012 PRESS REVIEW – Rendez-vous 2012 Montréal Métropole culturelle – Le maire Tremblay espère l’annonce d’investissements majeurs

Isabelle Paré, Le Devoir, 19 octobre 2012

Malgré l’état précaire des finances publiques, le maire de Montréal, Gérald Tremblay, maintient des attentes élevées face aux investissements qu’il voudrait voir annoncer par Québec et Ottawa, lors du rendez-vous de mi-parcours du Plan d’action 2007-2017 de Montréal Métropole culturelle.

Le grand rendez-vous culturel, qui réunira de 500 à 700 acteurs du milieu culturel le 26 novembre à la Tohu, sera l’occasion de mesurer le chemin parcouru depuis le sommet de 2007, de poursuivre les actions en cours et de cerner les priorités pour le dernier quinquennat du plan d’action.

Jeudi, Gérald Tremblay a rappelé que les investissements majeurs réalisés par les deux paliers de gouvernements depuis 2007 devaient se poursuivre pour compléter plusieurs projets en cours, notamment ceux du Quartier des spectacles (QdS) et du réseau des bibliothèques publiques. Interrogé à ce sujet, il a dit avoir bon espoir que les montants obtenus en 2007, notamment en ce qui a trait à l’entente sur le développement culturel liant Montréal et le ministère de la Culture (MCCQ), seront reconduits et bonifiés.

« L’entente de 140 millions n’a pas encore été renouvelée, mais nous sommes confiants d’avoir l’écoute du ministère à ce sujet. Quant aux 140 autres millions que nous avions obtenus pour le Fonds de la métropole en 2007, le gouvernement libéral s’était engagé à y verser jusqu’à 225 millions de dollars pour la fin du plan d’action. On espère que le nouveau gouvernement offrira le même montant », a-t-il indiqué.

Le maire Tremblay souhaite aussi obtenir un engagement du MCCQ pour compléter le réseau des bibliothèques publiques, le Plan d’action 2007-2017 prévoyant à cet égard des investissements de 225 millions en dix ans. Enfin, la phase II du développement du QdS nécessitera aussi des investissements d’au moins 100 millions qui devront être assumés à parts égales par la métropole, le gouvernement du Québec et le fédéral.

Bref, beaucoup d’attentes pour ce sommet d’un jour dont les travaux s’attaqueront à trois grands axes, soit le développement culturel local, le rayonnement culturel international de Montréal et les nouveaux modèles de financement de la culture.

« À l’heure actuelle, 10 % des organismes culturels reçoivent 90 % du financement public. Il faut élargir le financement des arts au privé et penser à de nouveaux modèles », estime Simon Brault, président du comité de pilotage du rendez-vous 2012.

Selon ce dernier, le Sommet de 2007 a permis de « changer la face de Montréal ». « Ce rendez-vous a donné un élan. Le 26 novembre prochain, les milieux politique, communautaire et culturel seront conviés à poser leur pierre pour la construction d’un édifice commun », dit-il.

Au lendemain du Sommet de 2007, plusieurs acteurs culturels avaient déploré le peu de temps alloué (quelques minutes) à chaque participant pour faire entendre sa voix à l’intérieur de ce grand forum. Selon Simon Brault, la formule restera la même, mais les médias sociaux permettront cette fois au public d’être « spectateurs » en participant à l’événement par le truchement du Net et des cafés « citoyens ».

***

Moins de béton, plus pour les artistes

À mi-chemin du plan d’action 1997-2017, une coalition d’artistes des arts de la scène déplore que peu ait été fait en cinq ans pour mieux financer les organismes culturels qui nourrissent la vie artistique de la métropole. Les artistes vivotent avec 24 400 $ par année et le budget du Conseil des arts de Montréal (CAM) ne dépasse toujours pas 11,2 millions. Un budget qu’il faudrait doubler, comme le proposait le rapport Bachand dès 2003. La coalition rappelle que le secteur OBNL des arts de la scène à Montréal rejoint 2,5 millions de spectateurs, soit 72 % des spectateurs québécois, et est à l’origine des 2000 représentations hors Québec qui font rayonner Montréal à l’étranger.

[+]

« Rendez-vous 2012 Montréal Métropole culturelle – Le maire Tremblay espère l’annonce d’investissements majeurs »
Isabelle Paré, Le Devoir, 19 octobre 2012
http://www.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/361834/le-maire-tremblay-espere-l-annonce-d-investissements-majeurs
 

A bit more about us

Culture Montreal is an independent organization and place for reflexion and action that contributes to building Montreal’s future as a cultural metropolis through research, analysis and communication activities. Its mission is to assert the central role of the arts and culture in all areas of Montreal’s development: economy, buisness, politics, land-use planning, education, and social and community life while encouraging cultural diversity, emerging artists and practices and public art.

We wish to thank all our members as well as:

Je deviens membre.
Le français en scène. Projet de valorisation de la langue française.
Micro Culture, pour parler culture quartier par quartier
Agenda 21. Culture aujourd'hui demain.

Our organization is a member of:

  • Les Arts et la Ville
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec
  • Chambre de commerce du Montréal métropolitain
  • Coalition canadienne des arts
  • Conseil des relations internationales de Montréal
  • Diversité Artistique Montréal
  • Héritage Montréal
  • Le Réseau des conseils régionaux de la culture