Culture Montréal / Publications / Speeches / SPEECH – Closing Ceremony, Montréal, métropole culturelle – Rendez-vous novembre 2007

Publications

13.11.2007 SPEECH – Closing Ceremony, Montréal, métropole culturelle – Rendez-vous novembre 2007

What has happened here since yesterday morning could only happen in Montréal, and this is possibly the reason why we love and deaply believe in the future of this city.

We apologize, this content is only available in French.

En effet, rares sont les grandes villes de la taille de Montréal où l’on peut réunir dans un même lieu des artistes, des penseurs, des créateurs de toutes disciplines, des politiciens de toutes allégeances, des fonctionnaires et dirigeants des trois conseils des arts et de tout ce qui finance la culture, des entrepreneurs prospères et d’autres qui peinent à joindre les deux bouts, des gens qui sont au faîte de leur carrière et d’autres qui commencent, autour d’un plan d’action certes ambitieux mais pourtant simple et réaliste et en débattre tous ensemble avec respect, passion, patience et dignité en étant confiant qu’il en sortira quelque chose de bon, quelque chose qui nous fera grandir, quelque chose qui nous éloigne du découragement, du cynisme ou et des difficultés et des échecs que nous rencontrons toutes et tous à un moment ou l’autre de nos trajectoires personnelles et institutionnelles.

Ce que j’ai entendu depuis hier matin c’est le besoin que nous avons tous d’être reconnus, d’être entendus et surtout de partager les connaissances, les expertises et le pouvoir de changer les choses que nous avons. Comme vous, j’ai entendu des volontés de contribuer, de faire sa part, si modeste soit-elle, pour construire une cité dont nous voulons être citoyens et que nous voulons meilleure pour nous-mêmes, pour ceux qui font la même profession que nous, pour le secteur d’activités où nous évoluons mais aussi, et peut-être de plus en plus, pour tout le monde.

Depuis hier, nous réitérons à notre façon que l’action collective sera toujours plus forte que les initiatives individuelles, sans pour autant nier que ces initiatives sont le véritable le sang qui circule dans les veines de la ville. Nous réitérons que nous sommes encore capables de nous élever au-dessus du fatras des structures administratives. Nous réitérons que nous pouvons transcender la partisanerie et nos intérêts immédiats sans pour autant renier nos principes et nos convictions.

Nous n’avons pas tout réglé, mais nous repartirons d’ici avec des acquis et des avancées dont nous avions urgemment besoin. Il ne faut surtout pas bouder notre plaisir de progresser, de réussir, de marquer des points ou de franchir des obstacles. Les planètes sont maintenant bien alignées pour que le Quartier des spectacles devienne un succès parce qu’il sera une autre preuve du génie de cette ville. Bravo à toutes les personnes qui ont fait émerger ce projet et merci aux pouvoirs publics, la Ville, le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral qui l’endossent et qui en sont partie prenante.

Quand nous avons entrepris le long et passionnant périple qui nous a mené jusqu’ici, nous avions dit que nous voulions élaborer un plan d’action sur dix ans pour donner un second souffle à la métropole culturelle, à partir des consensus qui avaient émergés dans des consultations privées, puis publiques, qui ont permis l’incubation des politiques culturelles adoptées par Montréal à l’été 2005.

Je me souviens d’avoir répété maintes et maintes fois que cette volonté de passer à l’action devait permettre d’accélérer le mûrissement de projets ou d’initiatives déjà présentes dans la ville. Et ça c’est produit, pas juste pour le QS, pas juste pour nos bibliothèques publiques mais dans un tas d’autres dossiers qui n’ont même pas tous été évoqués depuis hier mais qui sont là.
D’autres projets formidables n’étaient pas suffisamment mûrs pour qu’on les cueille ici sous le feu des projecteurs. Ces projets sont nombreux et prometteurs. Depuis quelques mois, nous voyons des esquisses, nous entendons des plaidoyers, nous nous émerveillons devant des idées séduisantes et inspirantes. Et surtout nous sentons que nous renouons avec la conviction que tout est encore possible dans cette ville. Je veux dire à toutes celles et à tous ceux qui ont eu la générosité de nous présenter leurs projets et leur vision que ça n’était surtout pas inutile. Dans le langage codé et entre les lignes du plan d’action, ces projets sont bel et bien là et nous allons travailler à leur succès au cours de la décennie à venir. Le plan d’action et ses annexes seront d’ailleurs bientôt mis à jour.

Je veux ici souligner la victoire que représente la reconnaissance sans équivoque du rôle central que joue le Conseil des arts de Montréal au cœur de la métropole culturelle. Je félicite le maire pour son ouverture et souligne l’élégance avec laquelle Louise Roy est intervenue. Son intervention a constitué un point tournant de ce rendez-vous.

Monsieur le Maire, nous devons trouver les moyens d’un rattrapage réel pour le CAM. Les artistes et travailleurs culturels feront avec ces fonds des merveilles pour que Montréal continue d’être la ville de création artistique la plus originale et foisonnante de ce continent.

Je veux aussi souligner combien la création de la coalition des Quartiers culturels dans le dernier droit vers ce Rendez-vous est importante et constitue une initiative potentiellement historique pour cette Ville. La rencontre du milieu des arts et de la culture avec ceux du développement local est vraiment nécessaire et porteuse. Merci d’avoir été de ce Rendez-vous.

Permettez-moi de conclure en remerciant du fond du cœur quelques personnes avec qui j’ai passé quelques centaines d’heure depuis un an et demi, que ce soit au téléphone, à écrire des courriels, à faire des discours, à rencontrer des journalistes, à écouter et recevoir des gens des milieux culturels et de tous les milieux. Je pense évidemment à Isabelle Hudon avec qui j’ai formé ce que beaucoup ont qualifié de «duo de choc». Isabelle, j’ai beaucoup appris à tes côtés et c’est toujours ce qui arrive quand on côtoie de près une leader.

Je pense à Anne-Marie Jean, la directrice intelligente, énergique et tenace de Culture Montréal, qui travaille avec quelques unes des femmes les plus engagées et compétentes de notre milieu culturel, son équipe. Culture Montréal a bénéficié du soutien essentiel et vraiment apprécié de la Conférence Régionale des élus, la CRÉ, pour accomplir le travail titanesque que représentait pour une si petite organisation ce rôle de catalyseur que nous avons été appelés à joué. Et si nous avons pu jouer ce rôle, c’est grâce aux 21 membres élus démocratiquement de notre conseil d’administration, instance qui demeure un des rares lieux où on retrouve des artistes et des gestionnaires culturels issus de pratiques, de communautés et de générations différentes et qui réfléchissent et militent en terme de politique et d’action culturelle dans la ville. C’est aussi grâce aux 700 membres de Culture Montréal, qui forment de plus en plus un microcosme de la métropole culturelle à l’édification de laquelle nous nous consacrons.

Je veux aussi remercier les employés de la fonction publique sont démenés, investis et engagés corps et âme dans cette aventure. Ils sont nombreux et je ne peux pas les nommer, tous, mais ils savent que je reconnais que sans eux nous n’aurions pas eu ce Rendez-vous. Merci, aussi, aux élus d’avoir affecté à ce dossier vos équipes les plus chevronnées et expérimentées.

Enfin, je salue bien bas les ministres qui ont mis le temps et les efforts pour que nous marquions autant de points et qui vont continuer à le faire. Je le dis souvent, et sans cynisme aucun : j’adore la politique et j’aime les politiciens, même si je ne ferais jamais leur travail! Je suis extrêmement privilégié d’avoir pu côtoyer de si près Messieurs Michael Fortier et Raymond Bachand, les ministres responsables de Montréal, qui aiment et connaissent vraiment cette ville. Merci pour tout et ne comptez surtout pas sur la possibilité que je puisse vous oublier après le Rendez-vous! J’ai été tout aussi privilégié de faire la connaissance de deux nouvelles ministres responsables de la culture, nommées alors que nous préparions ce Rendez-vous. J’ai aussi rencontré plusieurs autres ministres comme mesdames Michelle Courchesne, Line Beauchamp et Monique Jérôme-Forget, qui forment avec Madame Christine St-Pierre et Monsieur Raymond Bachand un puissant quintet favorable au développement culturel de Montréal et du Québec. Merci aussi à vos chefs de cabinet respectifs, j’ai adoré chacune de nos rencontres de travail parce qu’il y avait de l’électricité et de la passion dans l’air.

Merci, enfin, à Christiane Barbe, qui accompagnait la Ministre Christine St-Pierre à la table du Rendez-vous et qui est l’une des sous-ministres de la culture les plus expérimentées et engageantes que j’aie connues; à Judith Larocque, sous-ministre du Patrimoine, qui est restée à Ottawa aujourd’hui mais qui s’est intéressée à l’exercice depuis le début.

Évidemment, mon avant-dernier remerciement va au maire de Montréal, Gérald Tremblay. Merci pour ton immense confiance. Je sais qu’un des sports favoris dans cette ville consiste à débattre de ton leadership. C’est peut-être normal, puisque tu es le politicien élu directement, au suffrage universel, par le plus grand nombre de citoyens. Je ne vais pas ajouter mes propres élucubrations à propos de ton leadership. Je veux simplement dire que je comprends parfaitement pourquoi 70 % des Montréalais expriment dans les sondages qu’ils ont toujours confiance en toi. Tu fais ce que tu promets et ce Rendez-vous en a été une preuve supplémentaire. La personne qui te succédera peut-être, éventuellement, comme responsable de la culture au comité exécutif aura de grandes bottes à chausser, mais elle bénéficierai de l’appui éclairé de son maire.

Enfin, je vous remercie et félicite toutes et tous d’avoir participé à ce Rendez-vous.

On continue.

Merci

Documents to download:
Speech CM – Simon Brault Cloture RV 2007 (13-11-2007) (57 kb)

A bit more about us

Culture Montreal is an independent organization and place for reflexion and action that contributes to building Montreal’s future as a cultural metropolis through research, analysis and communication activities. Its mission is to assert the central role of the arts and culture in all areas of Montreal’s development: economy, buisness, politics, land-use planning, education, and social and community life while encouraging cultural diversity, emerging artists and practices and public art.

We wish to thank all our members as well as:

Je deviens membre.
Le français en scène. Projet de valorisation de la langue française.
Micro Culture, pour parler culture quartier par quartier
Agenda 21. Culture aujourd'hui demain.

Our organization is a member of:

  • Les Arts et la Ville
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec
  • Chambre de commerce du Montréal métropolitain
  • Coalition canadienne des arts
  • Conseil des relations internationales de Montréal
  • Diversité Artistique Montréal
  • Héritage Montréal
  • Le Réseau des conseils régionaux de la culture