Culture Montréal / Les publications / Éditoriaux / ÉDITORIAL – Propositions pour continuer d’innover sur le plan du financement et de la gouvernance de la culture

Les publications

31.10.2013 ÉDITORIAL – Propositions pour continuer d’innover sur le plan du financement et de la gouvernance de la culture

Jusqu’au 3 novembre, les éditoriaux des lettres d’info vous présenteront les 21 recommandations de Culture Montréal à l’intention des candidats à la mairie, découpées en quatre axes.

4e axe : CONTINUER D’INNOVER SUR LE PLAN DU FINANCEMENT ET DE LA GOUVERNANCE DE LA CULTURE

Propositions :

1. Que le prochain maire de Montréal joue un rôle éminemment actif au sein du Comité de pilotage de Montréal, métropole culturelle, qui constitue un modèle unique et efficace de gouvernance et de concertation en regroupant les élus responsables des deux gouvernements et des plateformes ouvertes que sont la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et Culture Montréal.

2. Que la prochaine administration municipale s’engage à ce que le taux de croissance des dépenses directes en culture (à l’exclusion des dépenses en immobilisations et en fonctionnement de l’appareil municipal) soit au moins égal à celui des dépenses globales de la Ville afin de soutenir adéquatement et de façon continue tant les grands événements que les initiatives de plus petite envergure qui contribuent à la dynamique culturelle de Montréal.

3. Que l’Entente sur le développement culturel de Montréal négociée et signée entre Montréal et le gouvernement du Québec soit bonifiée grâce à une injection de fonds supplémentaires de la Ville appariés par Québec et que la priorité soit donnée à l’accès et à la participation culturelle des citoyens de toutes origines et conditions.

4. Qu’une enveloppe budgétaire distincte soit dédiée au développement des quartiers culturels. Cette enveloppe, hors infrastructures et dépenses de l’appareil municipal, serait consacrée au soutien d’initiatives culturelles innovantes à l’échelle locale, telles que les initiatives de concertation, les projets culturels hors-les-murs et le développement d’incitatifs à la participation des acteurs économiques locaux.

5. Que la nouvelle administration municipale explore, dès la première année de son mandat, de nouvelles sources de financement continu pour les arts et la culture, notamment la perception d’une taxe dédiée sur les panneaux d’affichage, une mesure qui a déjà fait ses preuves à Toronto et à Vancouver.

6. En conformité avec les principes de transparence et de participation à la base de l’Agenda 21, que la prochaine administration s’engage à faire preuve de transparence exemplaire dans la discussion et le choix des priorités en matière de culture, que ce soit dans le cadre du budget annuel de la Ville ou lors du renouvellement de l’Entente sur le développement culturel de Montréal, qui dépasse les 120 millions de dollars.

7. Que tous les plans de développement et d’aménagement sur le territoire – à l’échelle des arrondissements, de la ville, de l’agglomération et de la communauté métropolitaine – soient empreints des principes de l’Agenda 21 de la culture adopté par Montréal.

8. Que des mécanismes permettant d’établir une cohérence entre ces différents plans et stratégies soient mis en place et que ces mécanismes incluent une véritable reddition de compte publique et ouverte aux questions et suggestions des citoyens.

Se donner les moyens de développer la métropole culturelle par l’exercice d’un leadership fort

Afin de réaliser ses ambitions et son destin de métropole culturelle dans une perspective durable, Montréal doit continuer d’innover sur le plan du financement et de la gouvernance de son développement culturel.

Le maire de Montréal que nous élirons dimanche devra faire preuve d’un leadership affirmé pour renforcer la dynamique entre les élus, l’appareil municipal, les organisations de la société civile et l’ensemble des citoyens. Le terme leadership est sur toutes les lèvres par les temps qui courent; c’est en effet un ingrédient essentiel au développement culturel durable : plusieurs initiatives dépendent de partenariats à établir, poursuivre ou renouveler avec les autres paliers de gouvernement ou le secteur privé. Les villes ne peuvent être les uniques bailleurs de fonds de grands projets de développement culturel et requièrent donc l’appui financier des autres niveaux de gouvernement et, partant, l’adhésion de ceux-ci à la vision du développement culturel articulée par les communautés. Or ce n’est pas chose faite. Nous en avons eu un exemple la semaine dernière, avec le projet de règlement déposé par Québec qui permettrait au gouvernement de ne pas tenir compte des objections de la Ville lorsque des infrastructures autoroutières sont refaites sur son territoire. Les quatre candidats à la mairie de Montréal ont immédiatement dénoncé ce projet de règlement. Reste à voir comment la prochaine administration municipale assurera les relations entre Montréal et Québec.

L’élection de dimanche est une occasion de choisir le meilleur leader, ambassadeur, visionnaire pour Montréal. Des qualités qui, jointes à une ouverture vers la communauté et de la transparence, deux caractéristiques qui doivent être au cœur du modus operandi de la Ville, permettront d’édifier une métropole culturelle durable.

Dernier blitz de la campagne, donc, avant le 3 novembre. Culture Montréal vous invite à consulter son Centre d’action : campagne électorale municipale Montréal 2013, où vous retrouverez nos 21 propositions à l’intention des candidats à la mairie ainsi que les plateformes culturelles des différents partis. Et dimanche, faites entendre votre voix et votez pour votre ville!

 

Publié dans la Lettre d’info du 31 octobre 2013

Un peu plus

Culture Montréal est une organisation indépendante de réflexion et d’action qui contribue à édifier l’avenir de Montréal comme métropole culturelle, par des activités de recherche, d’analyse et de communication. Son mandat est d’affirmer le rôle central des arts et de la culture dans toutes les sphères du développement de Montréal : l’économie, les affaires, la politique, l’aménagement du territoire, l’éducation, la vie sociale et communautaire tout en favorisant la diversité culturelle, la relève, les pratiques émergentes et l’art public.

Merci à nos membres et à :

Je deviens membre.
Le français en scène. Projet de valorisation de la langue française.
Micro Culture, pour parler culture quartier par quartier
Agenda 21. Culture aujourd'hui demain.

Culture Montréal est membre de :

  • Les Arts et la Ville
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec
  • Chambre de commerce du Montréal métropolitain
  • Coalition canadienne des arts
  • Conseil des relations internationales de Montréal
  • Diversité Artistique Montréal
  • Héritage Montréal
  • Le Réseau des conseils régionaux de la culture