Culture Montréal / Les publications / Revue de presse / REVUE DE PRESSE – Conseil des arts du Canada – Rien ne pointe vers le soutien de l’art amateur

Les publications

01.02.2013 REVUE DE PRESSE – Conseil des arts du Canada – Rien ne pointe vers le soutien de l’art amateur

Frédérique Doyon, Le Devoir, 1er février 2013

La refonte des programmes en cours au Conseil des arts du Canada (CAC) ne vise absolument pas à inclure la pratique amateur. Le vice-président de l’institution a tenu à rassurer le milieu artistique et surtout à mettre fin aux fausses impressions qui circulent.

« Il n’a jamais été question, ni à l’interne ni au conseil d’administration, que le Conseil des arts du Canada soutienne les arts amateurs, a déclaré au Devoir Simon Brault. Jamais, au grand jamais. »

Celui qui est aussi directeur de l’École nationale de théâtre du Canada et président de Culture Montréal répondait ainsi à l’inquiétude du milieu à l’égard des réelles intentions du CAC dans la refonte des programmes en cours. Une inquiétude dont faisait état Le Devoir jeudi, et qui tournait aussi beaucoup autour du sens à donner à la nouvelle priorité de l’institution, en vertu de son plan stratégique 2011-2016 : l’engagement du public envers les arts.

Cette priorité ressort pourtant d’un sondage mené auprès des membres du CAC il y a trois ans, dit-il. Trois grands enjeux d’avenir s’en dégageaient : l’argent, la technologie et l’engagement du public.

« L’engagement du public n’a rien à voir avec la refonte des programmes, c’est un discours de positionnement du Conseil et une façon d’élargir la notion de développement de public qui fait déjà partie de nos critères d’évaluation. »

Car le mandat du CAC, rappelle-t-il, ne concerne pas seulement la création professionnelle, comme l’affirmait dans notre édition de jeudi la présidente du Conseil québécois du théâtre, mais aussi « la diffusion et l’appréciation des arts à travers le pays, donc de faire en sorte que le public s’engage dans les arts professionnels ».

La définition de cet engagement se retrouve d’ailleurs dans un document de travail remis aux organismes de service du milieu culturel. Elle tient en cette énumération : « accroissement soutenu de la participation de chacun à la vie artistique de la société, notamment par la fréquentation, l’observation, le repérage et la collection, la participation active, la co-création, l’apprentissage, la médiation culturelle et l’expression de la créativité individuelle ».

« Ceux qui le font déjà, tant mieux, et ceux qui font juste du marketing, ils vont peut-être être incités à faire plus, mais on ne déplace pas un sou ni un point de pourcentage dans l’évaluation pour ça… »

[+]

« Conseil des arts du Canada – Rien ne pointe vers le soutien de l’art amateur »
Frédérique Doyon, Le Devoir, 1er février 2013
http://www.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/369837/rien-ne-pointe-vers-le-soutien-de-l-art-amateur

Un peu plus

Culture Montréal est une organisation indépendante de réflexion et d’action qui contribue à édifier l’avenir de Montréal comme métropole culturelle, par des activités de recherche, d’analyse et de communication. Son mandat est d’affirmer le rôle central des arts et de la culture dans toutes les sphères du développement de Montréal : l’économie, les affaires, la politique, l’aménagement du territoire, l’éducation, la vie sociale et communautaire tout en favorisant la diversité culturelle, la relève, les pratiques émergentes et l’art public.

Merci à nos membres et à :

Je deviens membre.
Le français en scène. Projet de valorisation de la langue française.
Micro Culture, pour parler culture quartier par quartier
Agenda 21. Culture aujourd'hui demain.

Culture Montréal est membre de :

  • Les Arts et la Ville
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec
  • Chambre de commerce du Montréal métropolitain
  • Coalition canadienne des arts
  • Conseil des relations internationales de Montréal
  • Diversité Artistique Montréal
  • Héritage Montréal
  • Le Réseau des conseils régionaux de la culture