Culture Montréal / Les publications / Revue de presse / REVUE DE PRESSE – Des ateliers d’artistes du Mile-End sont sauvés

Les publications

05.11.2012 REVUE DE PRESSE – Des ateliers d’artistes du Mile-End sont sauvés

Catherine Lalonde, Le Devoir, 5 novembre 2012

Propriétaire, artistes et arrondissement devraient obtenir ce soir tous les éléments d’une entente pour 30 ans

C’est une petite victoire pour l’organisme Pied Carré, qui regroupe artistes et créateurs du secteur Saint-Viateur, à Montréal. Une entente, négociée avec le propriétaire des mégastructures du 5455 et 5445, rue De Gaspé et l’arrondissement Plateau-Mont-Royal, garantira la présence d’ateliers d’artistes sur deux hectares pour les trente prochaines années. Il ne reste à l’arrondissement qu’à voter, si tout va bien, une dérogation ce lundi pour que tous les éléments d’un accord soient en place.

Les artistes ont eu chaud en 2011 quand Allied Properties a racheté pour 37,8 millions de dollars la mégastructure du 5455, rue De Gaspé. L’édifice avait été vendu 8 millions en 2008. Les artistes craignaient des hausses de loyers spectaculaires et une difficulté à signer des baux à long terme, qui les auraient obligés à nicher ailleurs. Or, le nouveau propriétaire s’est révélé ouvert aux négociations. Et « l’engagement concret du Plateau-Mont-Royal est une des très, très bonnes nouvelles dans ce dossier », précise la coordonnatrice de Pied Carré, Carine Valleau.

« Le règlement qu’on a voté le 5 mars dernier a certainement provoqué les négociations », selon le conseiller d’arrondissement du Mile-End, Richard Ryan. Pour préserver le développement des ateliers et la mixité sociale du quartier, l’arrondissement avait alors adopté un moratoire sur le développement résidentiel, qui interdit la construction et conversion résidentielle et oblige à respecter les usages des précédents occupants. « Allied s’est montré très bon joueur, poursuit M. Ryan. Son plan d’affaires visait la création d’espaces de bureaux de luxe, et l’arrondissement est venu agir sur la superficie de façon temporaire, en limitant le développement d’affaires à 5000 pieds carrés. Le propriétaire a décidé ne pas arriver dans le milieu en bousculant la population, mais en cherchant à être un bon citoyen corporatif. »

La proposition d’Allied, acceptée en assemblée par Pied Carré, conserve 2800 mètres carrés au rez-de-chaussée des immeubles sis au 5445 et 5455, rue De Gaspé pour des lieux de diffusion artistique. Le reste de la superficie consacrée aux artistes, artisans et travailleurs culturels sera rassemblée au 5445 (acquise pour 33 millions de dollars), où plusieurs travaux sont à effectuer.

L’arrondissement doit valider ce soir une dérogation au règlement pour le bâtiment du 5455, puisque la contribution sur le 5445 dépasse la demande. « C’est du spot zoning de réglementation. Si cette dernière condition passe, cette entente montrera qu’on peut établir un équilibre entre la communauté, le politique, les propriétaires, la population », se réjouit Carine Valleau.

L’entente implique que les artistes qui étaient au 5455, rue De Gaspé devront déménager. Certains, qui y étaient de longue date, en signant de nouveaux baux se retrouveront « à payer plus cher, précise Mme Valleau pour Pied Carré. Pour d’autres, ce sera moins, mais il faut regarder sur le long terme. Le deal qu’on a obtenu est déjà avantageux face au marché, et il va devenir chaque année exponentiellement plus avantageux. » L’organisme tentera d’obtenir du financement public pour aider les déménagements et aménagements.

Le quartier Saint-Viateur recense la plus haute densité artistique de la métropole, avec quelque 800 travailleurs. Ses anciennes usines, qui logent encore des industries, sont un écrin idéal pour les ateliers d’artistes : espace, lumière naturelle, eau courante. Le conseiller Richard Ryan espère, si tous les morceaux du puzzle se mettent en place ce soir, qu’il « y aura désormais un exemple à Montréal sur la protection des ateliers d’artistes en manière d’urbanisme ».

[+]

« Des ateliers d’artistes du Mile-End sont sauvés »
Catherine Lalonde, Le Devoir, 5 novembre 2012
http://www.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/363177/des-ateliers-d-artistes-du-mile-end-sont-sauves

Un peu plus

Culture Montréal est une organisation indépendante de réflexion et d’action qui contribue à édifier l’avenir de Montréal comme métropole culturelle, par des activités de recherche, d’analyse et de communication. Son mandat est d’affirmer le rôle central des arts et de la culture dans toutes les sphères du développement de Montréal : l’économie, les affaires, la politique, l’aménagement du territoire, l’éducation, la vie sociale et communautaire tout en favorisant la diversité culturelle, la relève, les pratiques émergentes et l’art public.

Merci à nos membres et à :

Je deviens membre.
Le français en scène. Projet de valorisation de la langue française.
Micro Culture, pour parler culture quartier par quartier
Agenda 21. Culture aujourd'hui demain.

Culture Montréal est membre de :

  • Les Arts et la Ville
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec
  • Chambre de commerce du Montréal métropolitain
  • Coalition canadienne des arts
  • Conseil des relations internationales de Montréal
  • Diversité Artistique Montréal
  • Héritage Montréal
  • Le Réseau des conseils régionaux de la culture