Culture Montréal / Les publications / Revue de presse / Revue de presse – Pour une métropole culturelle – «Un peu plus haut, un peu plus loin»

Les publications

25.02.2012 Revue de presse – Pour une métropole culturelle – «Un peu plus haut, un peu plus loin»

Émilie Corriveau, Le Devoir, 25 février 2012

Culture Montréal fête ses dix ans.

Montréal, métropole culturelle: si, en 2012, l’énoncé paraît comme une évidence, il y a quinze ans à peine, l’équation était loin d’être aussi consubstantielle. Le 28 février prochain, l’un des principaux instigateurs de ce changement de paradigme, Culture Montréal, célébrera dix ans d’actions, d’initiatives et de concertation.

Créé en février 2002, Culture Montréal agit à titre de conseil régional de la culture pour Montréal. Organisation non partisane et à but non lucratif, elle a pour objectif de rassembler toutes les personnes intéressées à promouvoir la culture comme élément essentiel du développement de Montréal. Elle se veut un lieu de réflexion, de concertation et d’intervention dont l’action est tournée vers le milieu culturel, les instances décisionnelles et politiques, la société civile et les citoyens.

«Une vision de la ville idéale»

En dix ans, Culture Montréal a largement contribué au développement culturel de la métropole. Elle a soutenu la ville dans l’élaboration de sa politique culturelle, amorcé le Rendez-vous novembre 2007 ayant donné lieu à l’adoption du Plan d’action 2007-2017, organisé nom-bre de débats lors de campagnes électorales, en plus d’avoir réussi à sensibiliser davantage la population à l’importance de participer au développement culturel et identitaire de la ville.

Chef de file dans le monde des arts, le Montréalais Simon Brault est l’un des cofondateurs de l’organisation. Directeur général de l’École nationale de théâtre du Canada et vice-président du Conseil des arts du Canada, il est également président de Culture Montréal depuis sa fondation. Ayant réussi à mettre sur pied l’un des mouvements les plus actifs dans le développement de Montréal, l’homme explique comment, à son avis, celui-ci est parvenu à insuffler autant de changements en moins d’une décennie.

«Pour moi, Culture Montréal, ça se résume un peu aux paroles de la chanson de Ferland: « Un peu plus haut, un peu plus loin ». C’est cette idée que la seule façon d’avancer, c’est d’élever le débat, d’aller au-delà des enjeux du secteur, de proposer, de nourrir et d’incarner une vision de la ville idéale. Beaucoup de gens pensent que, pour aller plus loin, il faut faire des compromis, trouver le plus petit dénominateur commun. Moi, je pense que c’est le contraire: plus on a de grandes ambitions, plus on peut faire de grandes choses. C’est exactement ce qu’incarne Culture Montréal», soutient-il.

Répondre à un besoin

Si Simon Brault et ses collègues n’avaient pas eu cette vision, Montréal ne serait probablement pas la métropole culturelle qu’elle est aujourd’hui. Jacques Vézina, codirecteur général et directeur administratif du Théâtre d’Aujourd’hui, ainsi que cofondateur de Culture Montréal, se souvient de la métropole des années 1990 comme d’une ville où la culture n’était pas suffisamment valorisée et le développement culturel, pas correctement interrogé.

«À l’époque, il n’y avait pas de tribune culturelle montréalaise comme il en existait à Québec et dans les autres régions de la province, sous la forme des Conseils régionaux de la culture. Les organisations nationales vivaient une difficulté à débattre des enjeux culturels spécifiquement montréalais. Ceux-ci se retrouvaient souvent perdus dans le grand tout québécois», se rappelle M. Vézina.

«À ce moment-là, il était très clair que Montréal n’était plus la métropole économique du Canada depuis longtemps, que Montréal était une ville en déclin, ajoute M. Brault. Nous ressentions très vivement la nécessité de faire quelque chose pour stimuler le développement de Montréal et nous pensions que la ville pouvait redevenir une vraie métropole grâce à la culture.»

C’est dans cet esprit que M. Brault et M. Vézina, soutenus par plusieurs pairs et concitoyens, ont décidé de créer une organisation qui puisse être le lieu permanent de réflexions et d’actions afin de favoriser le développement culturel de la métropole.

Plutôt que de mettre sur pied un organisme uniquement dirigé par des acteurs du milieu culturel, ils ont préféré qu’il soit formé de citoyens issus de tous les secteurs d’activité de la ville.

«On ne voulait pas prendre la place des organisations professionnelles qui faisaient déjà très bien leur travail. On avait la conviction que, si on voulait créer une organisation qui soit le reflet de la vitalité, de la diversité et de la complexité de la culture à Montréal, elle devait être transversale. Elle devait interpeller les arts et les lettres, bien sûr, mais également les industries culturelles, l’architecture, le design, le patrimoine, etc.», précise M. Vézina.

Constats

Aujourd’hui, l’homme se dit heureux de la contribution de Culture Montréal au développement de la métropole. À son avis, les alliances que l’organisation est parvenue à créer entre le milieu culturel, le milieu des affaires et le milieu politique, ainsi que sa capacité sans cesse grandissante à décloisonner la culture sont parmi ses plus belles réussites. «Culture Montréal a contribué de façon majeure à faire en sorte qu’il est bien difficile aujourd’hui de parler de développement de Montréal en faisant fi de la culture. Dans le discours, que ce soit celui des politiciens ou des gens d’affaires, lorsqu’on parle de développement, on parle toujours de culture. Au niveau du discours, c’est un changement très important», précise-t-il.

Dans le même esprit, M. Brault souligne qu’un des plus grands succès de l’organisation est de n’avoir jamais adopté d’opinion partisane et d’avoir réussi à concerter des acteurs de tous les milieux autour d’une même vision.

Pour l’avenir, les cofondateurs formulent le souhait que Culture Montréal rejoigne un nombre sans cesse grandissant de membres et que de plus en plus de Montréalais s’engagent dans son action.

«Je pense que l’avenir de la culture repose énormément sur sa prise en main par les citoyens, conclut M. Brault. Ce que je désire, c’est que l’organisation devienne encore plus populaire, encore plus enracinée dans les quartiers de la ville, qu’elle rejoigne de plus en plus d’amateurs de culture, de citoyens. Si Culture Montréal réussit à conserver son exceptionnelle capacité à penser et à réfléchir et sa croissante capacité à agir, le développement de la métropole a de bonnes chances de se trouver en bonne posture dans quelques années.»

(…)

 

[+]

«Pour une métropole culturelle – « Un peu plus haut, un peu plus loin». Culture Montréal fête ses dix ans»

Émilie Corriveau, Le Devoir 25 février 2012

http://www.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/343551/pour-une-metropole-culturelle-un-peu-plus-haut-un-peu-plus-loin

 

Pour consulter tous les articles du Cahier spécial CULTURE MONTRÉAL publié par Le Devoir, ou pour télécharger la version pdf : http://www.ledevoir.com/cahiers-speciaux/2012-02-25/culture-montreal

 

 

Un peu plus

Culture Montréal est une organisation indépendante de réflexion et d’action qui contribue à édifier l’avenir de Montréal comme métropole culturelle, par des activités de recherche, d’analyse et de communication. Son mandat est d’affirmer le rôle central des arts et de la culture dans toutes les sphères du développement de Montréal : l’économie, les affaires, la politique, l’aménagement du territoire, l’éducation, la vie sociale et communautaire tout en favorisant la diversité culturelle, la relève, les pratiques émergentes et l’art public.

Merci à nos membres et à :

Je deviens membre.
Le français en scène. Projet de valorisation de la langue française.
Micro Culture, pour parler culture quartier par quartier
Agenda 21. Culture aujourd'hui demain.

Culture Montréal est membre de :

  • Les Arts et la Ville
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec
  • Chambre de commerce du Montréal métropolitain
  • Coalition canadienne des arts
  • Conseil des relations internationales de Montréal
  • Diversité Artistique Montréal
  • Héritage Montréal
  • Le Réseau des conseils régionaux de la culture