Culture Montréal / Les publications / Revue de presse / Revue de presse – La majorité de Harper inquiète le milieu culturel

Les publications

06.05.2011 Revue de presse – La majorité de Harper inquiète le milieu culturel

Michaël Nguyen, Rue Frontenac, 6 mai 2011

 

Une vague d’inquiétude secoue la sphère culturelle depuis que les conservateurs ont obtenu leur majorité à la Chambre des communes.

« Nous sommes inquiets, et il y a beaucoup d’incertitude quant au futur », résume le président de l’Union des artistes, Raymond Legault. « On verra comment les conservateurs vont exercer leur majorité, explique-t-il. Il faudra leur rappeler qu’avec plus de liberté vient plus de responsabilités. »

Raymond Legault rappelle que des députés bloquistes ou libéraux qui connaissent bien les dossiers sur la culture ont été défaits lundi dernier. « Le Nouveau parti démocratique aura du travail à faire, mais le dynamisme de leur équipe est un bel aspect positif, croit M. Legault. La clé sera que des politiciens fassent de la culture leur cheval de bataille ».

« On aurait préféré un gouvernement conservateur minoritaire », confie pour sa part le directeur général de l’Association des professionnels des arts de la scène du Québec (APASQ), Michel Beauchemin.

Il souligne que le gouvernement Harper a promis d’éliminer le déficit en coupant dans les dépenses et craint que la culture en soit une victime. « Les néo-démocrates pourront s’opposer aux projets de lois, mais les conservateurs auront les coudées franches pour aller de l’avant. »

La directrice générale de Culture Montréal, Anne-Marie Jean, explique quant à elle qu’il y aura « beaucoup de travail » à faire auprès des députés. « Nous devons voir ensemble comment placer la culture dans l’agenda des politiciens, dit-elle. Ça nous donne de nouveaux défis. »

Investissements demandés

Mais si Mme Jean demande des investissements dans ce milieu, elle reconnaît néanmoins que « la culture, ce n’était pas vraiment un enjeu de la dernière campagne».

Pendant la campagne électorale, 51 organismes reliés à la sphère culturelle – dont l’UDA, l’APASQ et Culture Montréal – avaient présenté leurs doléances aux politiciens.

Ils réclament des hausses d’investissement dans la culture en augmentant le budget du Conseil des arts, de 183,1 millions $ actuellement, à « au moins » 300 millions $ d’ici 2015, la modernisation de la loi C-32 sur les droits d’auteurs ou encore de remettre les arts et la culture au cœur de la politique étrangère canadienne.

 

[+]

« La majorité de Harper inquiète le milieu culturel »
Michaël Nguyen, Rue Frontenac, 6 mai 2011

http://www.ruefrontenac.com/spectacles/actualite/37230-harper-majoritaire-culture-inquietude

 

 

 

Un peu plus

Culture Montréal est une organisation indépendante de réflexion et d’action qui contribue à édifier l’avenir de Montréal comme métropole culturelle, par des activités de recherche, d’analyse et de communication. Son mandat est d’affirmer le rôle central des arts et de la culture dans toutes les sphères du développement de Montréal : l’économie, les affaires, la politique, l’aménagement du territoire, l’éducation, la vie sociale et communautaire tout en favorisant la diversité culturelle, la relève, les pratiques émergentes et l’art public.

Merci à nos membres et à :

Je deviens membre.
Le français en scène. Projet de valorisation de la langue française.
Micro Culture, pour parler culture quartier par quartier
Agenda 21. Culture aujourd'hui demain.

Culture Montréal est membre de :

  • Les Arts et la Ville
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec
  • Chambre de commerce du Montréal métropolitain
  • Coalition canadienne des arts
  • Conseil des relations internationales de Montréal
  • Diversité Artistique Montréal
  • Héritage Montréal
  • Le Réseau des conseils régionaux de la culture