Culture Montréal / Les publications / Revue de presse / Revue de presse – Simon Brault: «Nos institutions doivent cesser d’être des bunkers»

Les publications

26.04.2011 Revue de presse – Simon Brault: «Nos institutions doivent cesser d’être des bunkers»

Vincent Fortier, Journal Métro, 26 avril 2011

Métro s’est entretenu avec Simon Brault, président de Culture Montréal, qui réagit à l’article sur le Metropolitan Report, «Casaniers, les Montréalais?».

Les jeunes Montréalais consomment moins de culture que leur aînés. C’est surprenant?
Il y a toute une génération de jeunes nés après 1975 qui sortent peu et qui, à 80 %, vivent leur rapport aux arts à travers l’internet, selon une récente étude américaine. Ils fréquentent donc moins les institutions culturelles traditionnelles.

Les musées, par exemple, auraient-ils intérêt à se renouveler?
 Ils ont intérêt à sortir de leurs murs. On voit que les Montréalais vont dans les restos et les bars. On a intérêt à profiter de l’activité dans ces endroits. Il faut que nos institutions se cantonnent moins dans des bunkers et sortent davantage dans la rue. Les jeunes veulent sortir. Il faut simplement leur offrir quelque chose qui les intéresse. Il faut utiliser davantage les médias sociaux. On n’est plus à l’époque des abonne­ments. On n’est plus à l’époque où on met une annonce dans la presse et on attend que le public vienne. Il faut aller chercher les jeunes. Les institutions qui vont tarder à renouveler leur offre vont se retrouver en danger dans 10 ans.

Les choses vont-elles mal?
Je crois qu’à Montréal, on peut se bercer d’illusions et croire que les choses vont bien aller encore pour un certain temps parce que la cohorte des bébé-boumers a encore  une quinzaine de bonnes années devant elle. On peut donc continuer à lui vendre des billets.

Devrait-on envisager la gratuité dans les musées?
 La gratuité peut aider. On voit de plus en plus de musées dans le monde qui sont gratuits. Mais la gratuité, en tant que telle, ne fait pas sortir les gens. Il faut aller les chercher et créer des «événements» pour qu’ils se disent : «Il faut que je sois là.»

Montréal mérite-t-elle encore son titre de métropole culturelle?
Oui, mais durant les festivals, la clientèle ne vient pas que de Montréal, mais aussi des banlieues. Quand le Cirque du Soleil vend tous ses billets, on sait que la majorité est achetée par les banlieu­sards et non par les Montréalais. Parce que la population de Montréal est plus diversifiée et plus pauvre. L’été à Montréal, ça va bien. L’enjeu, c’est plutôt la fréquentation régulière pendant toute l’année.

 

[+]

« Simon Brault: « Nos institutions doivent cesser d’être des bunkers » »
Vincent Fortier, Journal Métro, 26 avril 2011

http://www.journalmetro.com/linfo/article/843484–simon-brault-nos-institutions-doivent-cesser-d-etre-des-bunkers

 

 

 

 

Un peu plus

Culture Montréal est une organisation indépendante de réflexion et d’action qui contribue à édifier l’avenir de Montréal comme métropole culturelle, par des activités de recherche, d’analyse et de communication. Son mandat est d’affirmer le rôle central des arts et de la culture dans toutes les sphères du développement de Montréal : l’économie, les affaires, la politique, l’aménagement du territoire, l’éducation, la vie sociale et communautaire tout en favorisant la diversité culturelle, la relève, les pratiques émergentes et l’art public.

Merci à nos membres et à :

Je deviens membre.
Le français en scène. Projet de valorisation de la langue française.
Micro Culture, pour parler culture quartier par quartier
Agenda 21. Culture aujourd'hui demain.

Culture Montréal est membre de :

  • Les Arts et la Ville
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec
  • Chambre de commerce du Montréal métropolitain
  • Coalition canadienne des arts
  • Conseil des relations internationales de Montréal
  • Diversité Artistique Montréal
  • Héritage Montréal
  • Le Réseau des conseils régionaux de la culture