Culture Montréal / Les publications / Revue de presse / Revue de presse – Fermeture du musée Juste pour rire. La ministre St-Pierre prise de court

Les publications

05.11.2010 Revue de presse – Fermeture du musée Juste pour rire. La ministre St-Pierre prise de court

Nathaëlle Morissette, La Presse, 5 novembre 2010

Consciente des problèmes financiers affligeant le Musée Juste pour rire, la ministre de la Culture, Christine St-Pierre, n’a toutefois pas caché sa surprise devant la fermeture imminente de l’institution, qui lors de son ouverture controversée en 1993 avait bénéficié d’une aide de 13,5 millions de dollars de la part des différents ordres de gouvernement.

Ainsi, 17 ans plus tard, faute de revenus, la direction du musée a annoncé mercredi la fermeture de l’endroit le 1er janvier. Incapable de rentabiliser ses activités et devant la difficulté de trouver des fonds pour effectuer des rénovations, l’institution n’avait d’autre choix que de fermer ses portes.

La ministre St-Pierre a été mise au parfum de cette décision lors d’une rencontre la semaine dernière avec Gilbert Rozon, fondateur du musée et de Juste pour rire. Si elle était au courant des difficultés financières qui affectaient l’institution, elle a tout de même admis avoir été surprise d’apprendre la fin abrupte des activités muséales.

«Je ne pensais pas que la décision viendrait aussi rapidement. Je croyais qu’il y avait peut-être quelques années devant nous, a-t-elle mentionné hier, au cours d’un entretien téléphonique avec La Presse. À l’époque, on pensait que c’était un projet qui avait beaucoup de potentiel. Je pense qu’il (Gilbert Rozon) prend une décision qui est responsable, compte tenu de la situation actuelle.»

Mme St-Pierre ajoute du même souffle que Gilbert Rozon ne lui a formulé aucune demande d’aide financière. «Il a toujours considéré que c’était un OBNL (organisme à but non lucratif) et que le gouvernement avait quand même fait beaucoup lors de la création.»

Débuts controversés

Rappelons que l’ouverture du Musée Juste pour rire en 1993, dont l’édifice est situé sur le boulevard Saint-Laurent, en plein coeur du Quartier des spectacles, était loin de faire l’unanimité au sein du milieu culturel montréalais. Même les fonctionnaires du ministère de la Culture ne croyaient pas en la viabilité d’un tel projet. Décrié de toutes parts, il a tout de même reçu l’appui des gouvernements. Un an après sa création, Gilbert Rozon a même dû mettre le musée sous la protection de la Loi de la faillite. L’endroit, qui a notamment présenté une exposition représentant en quelque sorte le parcours chronologique du rire à travers les époques, avait visiblement du mal à attirer des visiteurs.

«C’est un musée qui n’a jamais réussi à se renouveler, estime Simon Brault, président de Culture Montréal, qui ajoute du même souffle ne pas être surpris par la fermeture de l’institution. C’est un projet qui n’a jamais été justifiable, dit-il sans détour. C’était un projet bancal dès le départ.»

 

(…)

 

++

« Fermeture du musée Juste pour rire. La ministre St-Pierre prise de court »
Nathaëlle Morissette, La Presse, 5 novembre 2010

http://www.cyberpresse.ca/arts/201011/05/01-4339587-musee-juste-pour-rire-christine-st-pierre-prise-de-court.php

 

 

 

 

 

Un peu plus

Culture Montréal est une organisation indépendante de réflexion et d’action qui contribue à édifier l’avenir de Montréal comme métropole culturelle, par des activités de recherche, d’analyse et de communication. Son mandat est d’affirmer le rôle central des arts et de la culture dans toutes les sphères du développement de Montréal : l’économie, les affaires, la politique, l’aménagement du territoire, l’éducation, la vie sociale et communautaire tout en favorisant la diversité culturelle, la relève, les pratiques émergentes et l’art public.

Merci à nos membres et à :

Je deviens membre.
Le français en scène. Projet de valorisation de la langue française.
Micro Culture, pour parler culture quartier par quartier
Agenda 21. Culture aujourd'hui demain.

Culture Montréal est membre de :

  • Les Arts et la Ville
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec
  • Chambre de commerce du Montréal métropolitain
  • Coalition canadienne des arts
  • Conseil des relations internationales de Montréal
  • Diversité Artistique Montréal
  • Héritage Montréal
  • Le Réseau des conseils régionaux de la culture