Culture Montréal / Les publications / Revue de presse / Revue de presse – Les jeunes boudent les arts classiques

Les publications

15.02.2010 Revue de presse – Les jeunes boudent les arts classiques

Nathaëlle Morissette, La Presse, 15 février 2010

Extrait

Si l’offre culturelle n’a jamais été aussi vaste, la musique classique, la danse, le théâtre ou encore l’opéra attirent un public vieillissant composé essentiellement de Québécois dits «de souche».

En raison de cette difficulté à renouveler les publics, la survie de certaines institutions est en péril. C’est ce qui ressort d’une vaste étude intitulée Enquête sur les pratiques culturelles au Québec, réalisée à partir de données recueillies entre 1979 et 2004.

(…)

«La génération qui avait de 20 à 30 ans à la fin des années 70 et au début des années 80 a pris goût aux arts de la scène et elle l’a conservé. Les jeunes des années 1990 et 2000 ont également des sensibilités culturelles qui vont les marquer, mais elles ne les dirigeront pas nécessairement vers les mêmes genres de spectacles», indique également l’étude.

Ce constat n’étonne pas Simon Brault, auteur de l’essai Le facteur C: l’avenir passe par la culture. «L’accès à la culture pour les plus jeunes passe maintenant énormément par l’internet, par la technologie», souligne celui qui est également directeur de l’École nationale de théâtre, vice-président du Conseil des arts du Canada et président de Culture Montréal.

«On voit très peu de jeunes aujourd’hui qui ont une fréquentation culturelle institutionnelle. On voit que c’est beaucoup plus éclaté.»

Pour que les jeunes achètent davantage de billets de spectacles de danse et d’opéra, il faut les initier à cette forme d’art dès l’âge scolaire, estime Simon Brault. «Mais le système d’éducation ne fait pas son travail,

affirme-t-il. Il faut investir pour essayer d’accroître la fréquentation et ne pas se contenter de tout mettre nos oeufs dans l’offre.» Il ajoute du même souffle que, souvent, l’État subventionne davantage les organismes et les formes d’art dont le public est vieillissant.

L’enquête s’est également penchée sur le cas de Montréal. Premier constat: les résidants du Plateau-Mont-Royal fréquentent en plus grand nombre les salles de spectacle que ceux qui habitent Kirkland ou encore Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, par exemple.

(…)

 

++

« Les jeunes boudent les arts classiques »
Nathaëlle Morissette, La Presse, 15 février 2010

http://www.cyberpresse.ca/arts/201002/15/01-949716-les-jeunes-boudent-les-arts-classiques.php

 

Un peu plus

Culture Montréal est une organisation indépendante de réflexion et d’action qui contribue à édifier l’avenir de Montréal comme métropole culturelle, par des activités de recherche, d’analyse et de communication. Son mandat est d’affirmer le rôle central des arts et de la culture dans toutes les sphères du développement de Montréal : l’économie, les affaires, la politique, l’aménagement du territoire, l’éducation, la vie sociale et communautaire tout en favorisant la diversité culturelle, la relève, les pratiques émergentes et l’art public.

Merci à nos membres et à :

Je deviens membre.
Le français en scène. Projet de valorisation de la langue française.
Micro Culture, pour parler culture quartier par quartier
Agenda 21. Culture aujourd'hui demain.

Culture Montréal est membre de :

  • Les Arts et la Ville
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec
  • Chambre de commerce du Montréal métropolitain
  • Coalition canadienne des arts
  • Conseil des relations internationales de Montréal
  • Diversité Artistique Montréal
  • Héritage Montréal
  • Le Réseau des conseils régionaux de la culture