Culture Montréal / Les publications / Éditoriaux / Éditorial – La vision avant la structure – et la discussion avant les conclusions

Les publications

15.03.2007 Éditorial – La vision avant la structure – et la discussion avant les conclusions

Précisions de Simon Brault à propos de Agence montréalaise de développement des arts et de la culture (AMDAC)

Chères et chers membres de Culture Montréal,  Madame,  Monsieur,

Le 26 février dernier, Culture Montréal publiait un texte intitulé Agence montréalaise de développement des arts et de la culture (AMDAC) – La vision avant la structure. Cette proposition vise à consolider la métropole culturelle du Québec en s’attaquant au déficit de cohérence et de capacité stratégique qui mine le plein développement des arts et de la culture et qui hypothèque la mise en œuvre des politiques culturelles adoptées par la Ville de Montréal à l’été 2005.

Le 7 mars dernier, Culture Montréal tenait une première grande rencontre de consultation autour de sa proposition, au Marché Atwater. Près de 140 personnes engagées à divers titres dans le développement culturel de Montréal s’y sont présentées. De nombreuses opinions et questions ont été exprimées à cette occasion et nous avons écouté, réagi ou répondu avec ouverture, discernement et franchise.   Les échanges qui se sont déroulés pendant presque trois heures ont permis de dégager deux grands constats :

1 Le diagnostic et la définition des enjeux sur lesquels repose la proposition de Culture Montréal sont généralement partagés, bien que des nuances importantes aient été souhaitées et que des oublis aient été signalés, notamment en ce qui a trait au patrimoine, au rôle du milieu de l’éducation et à l’action culturelle de la Ville.

2 Des interrogations et inquiétudes ont été formulées en ce qui a trait à la pertinence, au mandat et à l’esquisse de structure de l’AMDAC.

Les principales craintes ou réticences exprimées par rapport à la création éventuelle de l’AMDAC portaient sur :
• le danger d’une bureaucratisation inhérente aux plus grandes structures;
• la possibilité que le soutien aux arts soit dilué ou marginalisé;
• la disparition du Conseil des arts de Montréal dans sa forme actuelle, en dépit du fait qu’il remplit son mandat avec compétence et vaillance;
• la disparition de certaines façons de faire qui sont propres au secteur du patrimoine ou à des disciplines précises;
• le danger qu’on s’embourbe dans la création de structures qui siphonneraient des ressources déjà insuffisantes;
• l’effet pervers qui consisterait à concentrer toutes les préoccupations et fonctions culturelles dans une même agence tout en déresponsabilisant la Ville;
• la menace d’une mainmise des élus ou des gens d’affaires sur le développement des arts et de la culture à Montréal.

Par ailleurs, les membres du conseil d’administration de Culture Montréal ont pu échanger informellement avec les participants à cette rencontre et prendre connaissance d’un certain nombre de rumeurs et de spéculations à propos des intentions et des visées de Culture Montréal. Ainsi, nous avons notamment entendu que Culture Montréal voudrait devenir l’AMDAC, en assumer la direction ou encore que Culture Montréal serait instrumentalisé par les dirigeants de la Ville qui cherchent à changer les structures pour faire des économies sur le dos des arts et de la culture.

Ces rumeurs et spéculations n’ont aucun fondement. Culture Montréal en veut pour preuve sa plate-forme, sa trajectoire, son engagement quotidien depuis cinq ans et ses prises de position constantes en faveur des arts, spécifiquement à l’égard du financement et de l’indépendance du Conseil des arts de Montréal. Agence ou pas, Culture Montréal continuera à jouer son rôle avec intégrité, crédibilité et constance. Par ailleurs, nous rappelons ici que l’enjeu de la gouvernance culturelle n’est qu’un des quatre grands axes de l’événement Montréal Métropole culturelle-Rendez-vous Novembre 2007.

La proposition présentée par Culture Montréal vise à faire en sorte que le soutien aux arts occupe une place centrale dans la vision et l’action qui façonneront la métropole culturelle du 21e siècle, que souhaitent voir émerger les milieux culturels, les forces vives de la société civile et les élus Montréalais.

Cela dit, les craintes et les inquiétudes formulées au micro par de nombreux intervenants à la réunion du 7 mars doivent être prises en compte pour la suite des choses. Culture Montréal s’engage donc à faire progresser les débats et l’élaboration d’une proposition capable de rallier les milieux culturels, en sollicitant les contributions écrites des associations, des organismes, des institutions et des individus préoccupés par l’avenir des arts et de la culture dans l’île de Montréal. Ces contributions seront analysées et commentées, puis intégrées à la proposition finale que présentera et défendra Culture Montréal au Rendez-vous Novembre 2007.   Afin de faciliter une démarche démocratique souple, organique et transparente, Culture Montréal annonce aujourd’hui le lancement d’un blogue sur le projet d’Agence de développement des arts et de la culture sur son site Internet.

 

Ce lieu est conçu pour que l’information et les contributions au débat puissent circuler librement au sein des milieux culturels de la métropole. Jusqu’au 6 avril prochain, vous pouvez vous rendre à l’adresse http://www.culturemontreal.ca/blogue pour y inscrire vos commentaires, vos questions et propositions.

Nous recueillerons tous les commentaires reçus afin de bonifier notre proposition initiale et la présenter

aux partenaires du Rendez-vous novembre 2007.

En terminant, je vous remercie de votre participation dynamique et de l’intérêt que vous portez à cette démarche.   Le président,

Simon Brault

 

Un peu plus

Culture Montréal est une organisation indépendante de réflexion et d’action qui contribue à édifier l’avenir de Montréal comme métropole culturelle, par des activités de recherche, d’analyse et de communication. Son mandat est d’affirmer le rôle central des arts et de la culture dans toutes les sphères du développement de Montréal : l’économie, les affaires, la politique, l’aménagement du territoire, l’éducation, la vie sociale et communautaire tout en favorisant la diversité culturelle, la relève, les pratiques émergentes et l’art public.

Merci à nos membres et à :

Je deviens membre.
Le français en scène. Projet de valorisation de la langue française.
Micro Culture, pour parler culture quartier par quartier
Agenda 21. Culture aujourd'hui demain.

Culture Montréal est membre de :

  • Les Arts et la Ville
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec
  • Chambre de commerce du Montréal métropolitain
  • Coalition canadienne des arts
  • Conseil des relations internationales de Montréal
  • Diversité Artistique Montréal
  • Héritage Montréal
  • Le Réseau des conseils régionaux de la culture