Culture Montréal / Les publications / Éditoriaux / Éditorial – La relocalisation de La Joute : un débat sur l’art dans la ville

Les publications

22.05.2002 Éditorial – La relocalisation de La Joute : un débat sur l’art dans la ville

Dans une Montréal déchirée entre la réparation de son cœur dévasté et la préservation de l’identité de ses quartiers, le projet de relocalisation de La Joute, une œuvre de Jean-Paul Riopelle, soulève un débat dont on peut se réjouir qu’il ait enfin lieu.

Ce débat touche l’art public et questionne la place qu’occupent la culture, la création et les œuvres d’art, récentes ou anciennes, dans la ville, soit au centre-ville et dans les quartiers, pour les citoyens qui les habitent ou qui les fréquentent. Il révèle aussi l’indigence des pratiques de consultation publique quant aux enjeux culturels et artistiques, hormis des exercices exceptionnels comme l’actuelle consultation sur le mont Royal, lieu emblématique qui accueillit en 1964 le premier symposium de sculpture d’Amérique du Nord.

La lutte entre les tenants du maintien de l’œuvre à Maisonneuve, sur le Site olympique où elle est « prêtée » depuis 1976 et ceux de son parachèvement comme point focal de la place qu’aménage le Quartier international face au Palais des congrès, a l’heureuse conséquence de faire sortir d’un oubli presque total une œuvre d’un des plus grands artistes québécois de renommée internationale, dont on comprend désormais mieux la valeur. On ne peut que se surprendre de constater qu’une telle pièce du patrimoine national ne jouisse d’aucune reconnaissance officielle alors que les reliques de Maurice Richard, elles, ont été classées en vertu de la loi sur les biens culturels.

Cela trahit l’errance des pratiques québécoises en matière d’art public. D’une part, l’état désolant de cette œuvre que Riopelle avait imaginée au cœur d’un plan d’eau animé de jeux de flammes, aujourd’hui abandonnée, incomplète, dans le coin d’un relief de béton, rappelle la négligence des gouvernements qui ont la charge des œuvres d’art public. D’autre part, deux projets publics – les installations olympiques et le Quartier international – bénéficiant d’un financement public frisant 1,5 milliards de dollars, se dégagent de l’obligation d’allouer 1% de leurs budgets à la création et à l’intégration d’œuvres d’art public permanentes, preuve supplémentaire de l’insuffisance des politiques en place.

Au carrefour de la création et de l’acte civique, les œuvres d’art contribuent depuis longtemps au sens et à l’identité du cœur et des quartiers de Montréal. À l’occasion de ce débat, Culture Montréal avance les quatre demandes suivantes :

Que La Joute de Jean-Paul Riopelle soit classée, conservée et protégée par le gouvernement du Québec en vertu de la loi sur les biens culturels;

Que la Commission des biens culturels tienne des auditions publiques pour qualifier l’importance de cette œuvre et les termes de sa mise en valeur;

Que le gouvernement voie à l’application du principe du 1% pour la création, l’intégration et la conservation d’œuvres d’art permanentes dans les financements publics des installations olympiques et du Quartier international;

Que ce 1% soit investi dans la réalisation d’œuvres par des artistes vivants, d’ici et d’ailleurs, par voie de concours ou de symposium, notamment pour assurer, de concert avec la Ville de Montréal, le rattrapage de quartiers défavorisés tels Maisonneuve et Hochelaga.

 

Simon Brault, président

Culture Montréal

Un peu plus

Culture Montréal est une organisation indépendante de réflexion et d’action qui contribue à édifier l’avenir de Montréal comme métropole culturelle, par des activités de recherche, d’analyse et de communication. Son mandat est d’affirmer le rôle central des arts et de la culture dans toutes les sphères du développement de Montréal : l’économie, les affaires, la politique, l’aménagement du territoire, l’éducation, la vie sociale et communautaire tout en favorisant la diversité culturelle, la relève, les pratiques émergentes et l’art public.

Merci à nos membres et à :

Je deviens membre.
Le français en scène. Projet de valorisation de la langue française.
Micro Culture, pour parler culture quartier par quartier
Agenda 21. Culture aujourd'hui demain.

Culture Montréal est membre de :

  • Les Arts et la Ville
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec
  • Chambre de commerce du Montréal métropolitain
  • Coalition canadienne des arts
  • Conseil des relations internationales de Montréal
  • Diversité Artistique Montréal
  • Héritage Montréal
  • Le Réseau des conseils régionaux de la culture